mercredi 29 août 2012

RAPPORT DE SYNTHESE DE LA COALITION POUR LE MALI


RAPPORT DE SYNTHESE DE LA COALITION POUR LE MALI




Bamako, le 27 août 2012
Rappel :
Il y a 150 jours que les principales villes du nord du Mali sont tombées dans les mains de groupes armés.
 Il y a 150 jours que l’armée et l’administration se sont repliées, laissant les populations sans défense, à la merci de groupes dont certains,  notamment à Gao et Tombouctou,  se sont livrés à des actes de violences et de pillages,  à des exactions qui resteront à jamais gravés dans les mémoires.
Il y a 150 jours que les deux tiers du territoire national échappent au contrôle de l’Etat central.
Contexte :
Créée le 26 mai 2012 avec, entre autres, comme objectif de contribuer à la mobilisation des énergies de toute la Nation pour recouvrer l’intégrité du territoire national, la Coalition pour le Mali a envoyé des délégations dans les trois régions occupées, du 17 au 24 août 2012.
Les missions assignées aux délégations :

Témoigner de la solidarité de la Coalition avec les populations des territoires occupés,
Prendre contact avec les acteurs locaux.

Personnalités rencontrées :
Dans les trois capitales régionales, les émissaires de la Coalition ont rencontré deux catégories de personnes :
Les représentants des populations (notables, chefs religieux, élus, leaders de jeunes et de la société civile) qui animent la résistance intérieure dans le cadre des comités de crise ou de cadres de concertation,
Les dirigeants des forces qui occupent et contrôlent les régions du Nord.

Constatations :

Un fort besoin d’Etat :
Cinq mois après le retrait forcé de l’Etat,  de tous les services étatiques,  des ONG et des partenaires, il existe dans les régions occupées un fort besoin d’Etat. Les maîtres des lieux se rendent compte, eux-mêmes, qu’ils ne peuvent pas remplacer l’Etat. Chacun ressent l’impérieuse  nécessité de combler le vide créé et de satisfaire les besoins fondamentaux des populations (Santé, Education, approvisionnement en eau et électricité etc….),

Une forte disponibilité pour le dialogue :
Des échanges avec les principaux responsables d’Ançardine à Kidal et à Tombouctou, avec ceux  du MUJAO à Gao, il est ressorti que les voies du dialogue peuvent et doivent être explorées.
Il est apparu aux émissaires de la Coalition que Iyad Ag Ghali, Chef d’Ançardine, est un des principaux responsables des groupes armés au Nord et, à ce titre, un des principaux interlocuteurs pour toute négociation.
Vers un autre Mali ?
Autant les émissaires de la Coalition ont perçu à tous les niveaux un besoin irrépressible de la patrie malienne, autant ils ont perçu que les populations ne regrettent guère les préfets, les juges, les gendarmes, les policiers et tous ceux qui incarnent les services de l’Etat  tels que les affaires économiques, les impôts, les douanes, les eaux et forêts etc…
La Charia :
S’ils ne remettent pas en cause l’intégrité du territoire national, les interlocuteurs de la Coalition ne font aucun mystère de leur volonté d’instaurer et de faire respecter la « loi de Dieu,  la  Souna du Prophète »(PSL).
Les limites du territoire d’application de la charia varient d’une ville à l’autre : dans les strictes limites de la région à Kidal, sans limite territoriale (pour le MUJAO).
Le porte-parole d’Ançardine à Tombouctou a informé la délégation de la Coalition que son organisation a présenté des excuses à la population pour les exactions commises au nom de la charia. Il a informé nos émissaires que des sanctions avaient été prises à l’encontre des nouveaux membres d’Ançardine qui se sont rendus coupables d’abus.
ALQAEDA :
A aucun moment, dans aucune des capitales régionales, les représentants de la Coalition n’ont eu de contact avec Al Qaeda, même si notre délégation à Tombouctou a été  informée de la présence en ville des émirs Moctar Belmoktar et Abdelhamid. Abouzeïd.
Conclusion : Le chemin est désormais ouvert.
Il ressort de ces visites qu’il est non seulement possible d’aller dans les régions du Nord occupées, mais qu’il est aussi possible et souhaitable d’ouvrir, au plus vite, le dialogue avec les forces qui contrôlent cette partie du territoire national.
Sans attendre, l’Etat doit prendre le relais, en relation avec la société civile (celle qui, sur le terrain, oppose une résistance multiforme à l’occupation), et explorer toutes les possibilités de restaurer la stabilité et la paix, et mettre fin aux souffrances de notre peuple.
Celui-ci attend beaucoup de la solidarité des autres régions du pays, des autres composantes de la Nation. Il attend beaucoup de l’Etat pour restaurer l’intégrité du territoire et la dignité de la Nation.
Recommandations :

Conscients que le retour de l’Etat  au Nord n’est possible et viable que si la sécurité est restaurée, nous soumettons les recommandations ci-après :

Envoyer de nouvelles délégations dans les régions du Nord,
Poursuivre le dialogue ainsi entamé avec les acteurs locaux desdites régions,
Renforcer la société civile des régions occupées,
Prendre un rendez-vous ferme, en un lieu à convenir, avec Iyad Ag Ghaly pour entamer le dialogue, en vue du retour de l’Etat dans les régions du Nord,
Ouvrir, sans délai,  des discussions avec le MNLA,
Rencontrer les responsables des groupes de résistance et d’autodéfense,
Prendre contact avec les organisations humanitaires du Système des Nations Unies, les ONGs, afin d’organiser la reprise de leurs activités d’assistance dans les régions du Nord,
Etudier le retour des services techniques de base de l’Etat, dans le cadre d’un dialogue avec les maîtres des lieux et la société civile,
Prendre des dispositions appropriées pour la remise en état des équipements sociaux de base (eau, électricité, téléphone, services de santé),
Engager une réflexion profonde, impliquant les représentants de toute la Nation, en particulier ceux de toutes les communautés du Nord, sur les conditions du retour de la sécurité, de la stabilité, de la paix et de l’Administration dans les régions du Nord.

Annexe :

Liste des personnalités rencontrées :

Kidal,
Intalla Ag Attaher, Amenokcal des Kel Ifoghas,
Mohamed Ag Intalla, Député de Tin Essako,
Cheick Ag Aoussa, Responsable militaire d’Ançardine,
Alghabass Ag Intalla, député de Kidal, Ançardine,
Ahmada Ag Bibi,  député d’Abeibara, Ançardine
Yacouba Belco Maïga, Président de la communauté Songhoy à Kidal
Intahmadou Ag Albacher, élu à l’Assemblée Régionale
Ousmane Ag Abdollah, Maire de Tessalit

Gao,
Arougaya Ibrahim Touré, Chef de la Communauté Arma, membre du cadre de concertation,
Idrissa Anakokou Maïga, Imam de la mosquée Koweit,
Mohamed Ould Idriss, Président de l’Assemblée Régionale,
Babahamane Touré, Chef, Karabassane,
Abdramane Oumarou Maïga, élu communal, Soni Ali Ber,
Abdel Hakim, Chef MUJAO,
Abou El Walid, Chargé de communication du MUJAO,
Sidi Mohamed, (Almoustarat).
Personnalités rencontrées à Bamako à la veille de la mission
Ali Badi Maïga,
Mohamed Ould Matali,
Mohamed Baye.

Tombouctou,
Membres du Comité de Crise :
Halley Ousmane,
Diadié Hamadoun  Maiga,
Boubacar Toure,
Asoura Albadia,
Drawi Assekou Maiga,
Garba Maiga,
Alidji Marafa,
Ibrahim Ilasse Maiga,
Mahamane Alidji Touré,
Ibrahim Kalil Touré dit « L’enfant »,
Sekou kalil Djitteye,
Sane Chirfi Alpha,
Aboubacrine Cissé,
Mohamed Aklanagnak,
Yehia Tandina,
Alassane Bilal,
Sanda Ould Boumama, Porte-parole d’Ançardine,
Le bureau du Haut Conseil Islamique dirigé par Ben Essayouti, Imam de la grande mosquée (Djingareyber).



Composition des délégations de la Coalition pour le Mali
                         
Kidal

Homeny Belco Maïga,  Président de l’Assemblée Régionale de Kidal, secrétaire à l’action humanitaire de la Coalition ; chef de délégation,
Daouda Maïga,  Directeur de Programme Intégré de Développement Rural de la Région de Kidal PIDRK, secrétaire administratif adjoint de la Coalition,
Mahamane Lamine Hamidou Touré, Secrétaire aux Maliens de l’Extérieur de la Coalition.

Gao

Honorable Abdou A. Sidibé, Député élu à Gao, Chef de la  délégation,
Honorable Abdoul-Malick Diallo, Député élu à Ansongo,
Salerhoum T. Touré, Maire de Bara,
Aliou Ould Dahli, Notable d’Almoustarat (Bourem),
Pr Inamoud Ibny Yattara, Association  Solidarité pour  Ménaka, Coalition,
Mahamar Touré, Notable de Bamba.

Tombouctou

Mohamed Mahmoud El Oumrany, Chef de la délégation
Djibril Barry,
Abderahmane Wangara,
Sidi Mohamed Adjawiakoye,
Oumar Allaye Touré,
Ahmed Ag Amama.
Les personnalités suivantes se sont jointes à la délégation à Tombouctou

Taher Ould El Hadj,
Mohamed Youssouf Ould Elbechir,
Mohamed Aly Ould Ahmed,
Mohamed Lamine Ould Abdel Wadoud,
Cheick Baye,
Oumar Ag Intaha,
Mohamed  Aly Ould Elwali,
San Alpha Saloum Cissé,
Oumar Ould Mohamed.

samedi 25 août 2012

J'accuse...made in Mali


J’accuse…made in Mali!







Cynique et implacable, nous observons et nous denonçons avec nos mots, car notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire tort, il est de porter la plume dans la plaie.

J’accuse tous les partis politiques de passer plus de temps à décrier ce qui ne fontionne pas, à accuser le president, son premier ministre et son gouvernement en espérant prendre leur place, qu’à apporter leurs idées et leur énergie à faire fonctionner, un tant soit peu, ce qui ne fonctionne pas et à recouvrer notre intégrité territoriale, ce que nous avons de plus cher!

J’accuse tous les hommes politiques à passer plus de temps à penser à eux memes et à leurs partis, leurs clans, leurs futures postes et fonctions, qu’aux maux de leur peuple, de ceux qui sont leurs voisins, leurs amis, leurs futures voix, et qui manquent, encore aujourd’hui, bien plus que d’écoles, d’hôpitaux, d’emplois, de routes, et j’en passe, bien plus que cela nous manquons aujourd'hui de dignité et de fierté!

J’accuse les enseignants et les élèves de se laisser manipuler à travers l’AEEM et les Syndicats d’enseignants par les politiques et ce depuis 1991! Réveillez-vous! Vous n’êtes pas un moyen politique pour atteindre des fins toutes aussi politiques au bénéfice d’une minorité politique, vous êtes une force sociale pour atteindre des changements sociaux au benefice d’une majorité sociale. Le Mali ne se fera pas par le haut mais par le bas, il se fera par sa force sociale comme il s’est toujours fait! Il n’y aura JAMAIS, je dis bien JAMAIS, de Mali Ba sans Mali bas!

J’accuse tous les maliens d’accepter qu’il y ait un Mali à deux vitesses, qu’il y ait un Mali du nord et un Mali du sud, qu'il y ait des maliens qui se font couper la main et qui se font lapider et des maliens qui les regardent se faire couper les mains et se faire lapider et qui ne sont bon qu'à commenter après, qu'il y ait deux classes de maliens, l’une qui vit de celle qui se meurt, et l’autre qui meurt de celle qui en vit. Je nous accuse de laisser se cotoyer le Mali qui meurt de l'extrémisme et le Mali qui vit des extrêmes; le Mali de ceux qui espèrent et le Mali de ceux qui n’espèrent plus, le Mali bas et le Mali très bas!

J'accuse certains tamasheq de penser qu'ils sont les seuls à souffrir au Mali! Je les accuse de penser que les armes, les rebellions et la violence, sont les seules issues au développement d'une région, ils feraient mieux de songer à scolariser leurs enfants car le savoir est la meilleure des armes! Je les accuse d'avoir versé autant de sang pour si peu : quelques postes à vie dans l'administration douanière, policière et des postes dans l'exécutif! J'accuse!

J'accuse aussi tous ceux qui s'en prennent à tous les tamasheqs pour la simple raison qu'une pseudo rébellion s'est soulevé en leur nom, oubliant par là même que des tamasheqs se sont battus et sont encore prêts à se battre contre les ennemis du Mali, oubliant par là même que des tamasheqs ont servi le Mali et le servent encore, oubliant par là même que les tamasheqs sont maliens et le resteront quoi qu'il arrive aujourd'hui ou demain! Nous sommes vous et vous êtes nous!

J'accuse le HCIM, ce pseudo haut conseil islamique du Mali (oui j'écris le tout en minuscule sauf Mali!) de profiter de la crise actuelle pour se faire une place dans le paysage politique de notre pays! Je l'accuse de servir de Dieu pour servir le Diable! Je l'accuse de ne pas avoir assez d'esprit pour avoir assez de coeur! Je l'accuse de haute trahison! Vous pourrez peut être remplir un stade de foot de quelques milliers de partisans mais vous ne pourrez jamais remplir le coeur de 15 millions de maliens de votre haine!

J’accuse les intellectuels, qui, complices, apeurés, ou simplement peu disposés à déplaire aux « masses », se contentent de se joindre au chœur des pleureuses, alors que les injustices sociales se poursuivent et deviennent de plus en plus normales.

Je vous accuse tous, vous qui à cause de votre bigoterie aveugle ne voyez pas à quel point vous malmenez le bon sens et la logique. Vous osez accuser le monde entier d’utiliser le deux poids deux mesures à votre égard, mais vous êtes incapables de vous apercevoir que vous en faites autant de manière tout aussi flagrante.

J’accuse…

vendredi 24 août 2012

Mali Rap: Mali Rap : Mylmo - Vie Contraire

Mali Rap: Mali Rap : Mylmo - Vie Contraire: http://www.youtube.com/watch?v=blS4UpPAvyk [starttext] La vidéo de mon grand, Mylmo , titre vie Contraire. C'est super. Rien que la vérité...
Mille mots sont insuffisants pour magnifier cette vidéo de Mylmo !!! Mille bravos!

dimanche 19 août 2012

Bonne fête d'Aïd El Fitre!


Bonne fête d'Aïd El Fitre!

Une fête de Ramadan finit, une autre pointe à l'horizon 2013. En cette circonstance particulièrement “heureuse”, permettez-moi d’adresser à chacune et à chacun de vous, mes vœux les meilleurs.

Bonne fête d'Aïd El Fitre à tous ceux qui ont donné de leur vie dans le Nord-Mali!
Tous ceux, civils et militaires, qui ont combattu les trafiquants de tous
genres, les preneurs d’otages, et sont morts pour que nous puissions vivre…en
paix partielle! Que vous soyez encore dans nos mémoires et que votre sang ne se soit pas coulé pour rien!

Bonne fête d'Aïd El Fitre aux otages enlevés le 16 septembre 2010 sur le site
d’Arlit et dont certains encore retenus sur nos terres dans la région de Kidal! Nous pensons à
vous et vos familles! Que l'après Ramadan soit une année de liberté pour vous!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à tous ceux qui se sont encore réveillés le 18 août 2012  sans emploi, sans assurance-maladie, sans salaire, sans
famille, sans…avenir! Que l'après Ramadan annonce des années d’emploi, de santé, de succès et de bonheur pour vous!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à tous les élèves et étudiants, et à tous les enseignants! Nos meilleurs voeux de réussite, de succès, d’études, de non-grèves, de non-AG! Que l'après Ramadan soit studieux et diplomant pour les élèves et étudiants, et professionnelle et responsable pour les enseignants! Au fait, en quelle année “scolaire et universitaire” sommes-nous en ce mois?

contribuables! Auriez-vous vous aussi du mal à joindre les deux bouts?!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à toutes les entreprises étrangères qui font du fric sur notre dos, nous jetant quelques miettes à leur bon vouloir! Bonne fête d'Aïd El Fitre à Malybia et à MaliOrange!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à tous ceux qui y croient, qui se battent dignement au jour le jour, à tous ceux qui ont encore foi en ce grand pays, à sa capacité à se surpasser, à tous ceux qui ont des dizaines de projets sans un rond pour le
réaliser et à tous ceux qui n’ont aucun projet mais des millions à ne pas savoir quoi en faire!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à ces familles de Niamakoro et à celles de l’Hippodrome!
Bonne fête d'Aïd El Fitre aux campements perdus sur les dunes de Taoudenni vivant à 50kms du puits le plus proche et aux villas avec piscine et jardin au bord du fleuve à Bamako!

Bonne fête d'Aïd El Fitre aux apprentis de dourounis camés 24/24 avec de la colle forte pour gagner quelques centaines de francs CFA et à tous ceux qui passent leurs études secondaires et supérieures à Montréal, Paris, New York et Harvard!
Bonne fête d'Aïd El Fitre aux 52 qui triment jour et nuit pour un salaire de misère et aux femmes bourrées de fric qui les considèrent à peine!

Bonne fête d'Aïd El Fitre aux jeunes qui se lèvent tôt le matin pour tenter de changer leur vie et à ceux qui préfèrent glander toute la journée devant leur porte autour d’un thé et de quelques cacahouètes!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à ceux qui roulent en dourouni coincés entre 17 personnes transpirant à fond la caisse et à ceux qui roulent dans leur 4X4 climatisés avec la stéréo à fond!

Bonne fête d'Aïd El Fitre à ceux qui tentent de se faire soigner dans les hopitaux publics à Gabriel Touré et au Point G et ceux qui se font soigner à la clinique Pasteur!

Bonne fête d'Aïd El Fitre !
Bonne fête d'Aïd El Fitre à toutes et à tous! Ramadan 2013? Encore meilleure? ou plus "stone", comme disait une vieille chanson des années 1980!

Bonne fête d'Aïd El Fitre ! à vous, à votre famille et à tous ceux qui vous sont chers. Que Dieu nous accorde sa clémence et nous apporte la paix dont nous avons tant besoin ici et ailleurs, qu'il nous donne la force de toujours cultiver la vérité et le respect. Qu'il nous donne, aujourd'hui et demain, ici et ailleurs, la patience et la ténacité nécessaires pour réaliser ces idéaux, sans jamais recourir à des compromis douteux, à des raccourcis trompeurs ou à des moyens peu respectueux des autres car seuls des hommes et des femmes sincèrement convaincus de ces exigences pourront construire des sociétés où la justice, le respect et la paix deviendront réalité. Je pense en ce moment à toutes et à tous, en particulier à tous les habitants du Nord du Mali et à tous ceux qui sont, comme eux, injustement persécutés et abandonnés aux quatre coins du monde. Veuille Dieu combler de sérénité et d’espérance les cœurs et les esprits de ceux dont l’ambition est de vivre et de cultiver la paix!
Bonne fête à toutes et à tous! Que la paix soit dans vos esprits, l'amour dans vos coeurs et la lumière dans chacun de vos actes!

Quoiqu’il en soit …encore une fois Bonne fête d'Aïd El Fitre où que vous soyez,
quoique que vous soyez, quoique vous ayez, et quoique vous pensiez et….Allah ka
san were yira an bè la! ;-)

Bonne fête d'Aïd El Fitre !