mercredi 30 septembre 2009

Toi aussi, Dadis ?


International
Toi aussi, Dadis ?
Le Républicain, 30/09/2009 Commentaires [ 78 ] E-mail Imprimer
Le capitaine Moussa Dadis Camara, chef
de la junte au pouvoir à Conakry.
(Photo : RFI)

Les mois qui suivirent le 23 décembre dernier, avec beaucoup d’autres africains qui en voulaient pour leur continent longtemps humilié, nous avions salué ce que nous percevions comme le point de départ d’une gouvernance de changement en Guinée. Le Capitaine Moussa Dadis Camara, chef de la junte de Conakry, avait alors, aligné les innovations : démocratie directe ici pour parler de la gestion opaque du secteur minier, audition télévisée par là des suspects du narcotrafic, pardon humblement demandé pour tous les charniers de la Guinée sanguinolente, langage d’humilité aux accents de sincérité. Des gens plus avisés avaient appelé pourtant à la prudence.

Selon eux, le nouvel homme fort de Guinée ne pouvait être l’officier immaculé et débonnaire qu’il prétendait. Mais nous avions délibérément omis les précautions d’usage pour nous empresser de saluer la jeune équipe de Conakry. Car il pouvait être important, sur le moment, d’encourager Moussa Dadis. Nous avions aussi déploré et dénoncé que la communauté internationale utilise deux poids deux mesures dans sa politique africaine. Et nous maintenons encore qu’il est malsain d’être complaisant envers certains pays et impitoyable envers d’autres. Nous ne pensions pas que ce qui se passait à Conakry, à savoir la candidature plausible de Dadis était moins grave que ce qui s’est passé hier à Nouakchott et Niamey. Mais depuis hier, la junte guinéenne a franchi les frontières de l’inhumanité et versé dans une bestialité qui nous ramène aux heures atroces de la guerre civile sierra léonaise et libérienne. Et les propos du Capitaine Dadis, loin de convaincre, écoeurent.

Les arguments du genre « les manifestants avaient volé des armes dans les commissariats, ou il y a eu bousculade, ou encore je n’étais pas sur les lieux et l’armée n’est pas contrôlable » sont d’une coupable vulnérabilité. Près de deux cent morts, des femmes violées et violentées, comme punition d’un ordre transgressé n’est pas digne du 21è siècle. Ce n’est pas digne de l’Afrique. Ce n’est pas digne de la Guinée. Et les mesures traditionnelles de suspension de la coopération, les sanctions ciblées contre les membres du CNDD ne suffiront pas. Les cruautés en cours en Guinée exigent une ferme mesure d’ingérence humanitaire, une commission d’enquête indépendante et des poursuites judiciaires contre tous les criminels impliqués dans les massacres. Nous avons souvent honte pour l’Afrique mais aujourd’hui, du fait de Dadis, ce capitaine que nous avons adulé, nous avons encore plus honte. Pire, nous nous sentons profondément humiliés.

Adam Thiam


Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article
4303 hits
À lire également
Bénin : Les chasseurs traditionnels jouent les justiciers ( 6)
Brazzaville : De jeunes diplômés s'improvisent pharmaciens ( 1)
4è conférence des Grandes chancelleries des pays de l'Uemoa et de la France : Un débat vital et d'une grande actualité

Vos commentaires Modifier mon avatar
78 réactions (18 en attente de modération) > 1 2 3 4 5
Posté par flam 8, le 30 Sep 2009 20:48:55 GMT

POPULATION GUINEENE MEME SI VOUS CONNAISSER LE KILO;il conaitre le sac
rempli qan meme;qui es fou pour attaquer un homme armee avc la main
vide.

Répondre à < flam >
Posté par diziz 434, le 30 Sep 2009 20:46:04 GMT

Excellent article! no comment.

Répondre à < diziz >
Posté par ibsidibe 47, le 30 Sep 2009 19:28:45 GMT

Franchement dadis n'a meme pas la competence de diriger un petit village
b1 structuré en plus forte raison une nation toute entiere. UA,
communaute internationale venez en aide au peuple de guinee sinon
l'histoire vous jugera tot ou tard.

Répondre à < ibsidibe >
Posté par vigilance 349, le 30 Sep 2009 18:16:53 GMT

L'histoire ne se repete pas mais begaie souvent. Sékou Touré est arrivé
plein d'ambitions et de projets pour ce pays. On l'a transformé en
"dictateur sanguinaire". Conté, le symbole de la médiocrité est arrivé
sans projet, il se l'a coulé douce jusqu'á sa mort. Dadis, malgré ses
défauts, arrive avec des ambitions,il est acculé depuis les 1ers jours
par une "opposition" qui a brillé par sa médiocrité pdt 1 demi-siecle,
parce qu'un tas de charognards enclins á la proie facile. Je comprends
la compassion des maliens pour les victimes, vue notre histoire récente.
Mais si notre ATT avait été acculé de la sorte de l'intérieur comme de
l'extérieur, allait-il tenir le coup? Admettons que si c'est le peuple
de Guinée qui est derriere ces événements, il ira jusqu'au bout. En
revanche, si des gens sans conviction se sont laissés manipuler, cet
événement n'aura aucune suite, hali sise te wili ka bo a fan kan. C'est
les morts, dont aucun opposant, qui auraient perdu.

Répondre à < vigilance >
Posté par henris 27, le 30 Sep 2009 17:48:27 GMT

Encore des crimes qui deshonores l'Afrique. Dadis doit comprendre que
le temps de la barbaris et de l'impunité sont revolus. Qu'il sache que
ces crimes ne resteront pas impunis.

Répondre à < henris >
Posté par foudkg 7993, le 30 Sep 2009 17:26:04 GMT

Apema ,Dadis a dit lui meme que l'armée etait incontrolable , il est
plus credible pour ça que ses opposants !!! mais un officier qui n'est
pas capable de controler des soldats qui plus est ,est chef de l'etat
,on croit rever !!!! ceci dit ,j'ai du mal a croire qu'une tuerie
pareille ait pu se faire sans son accord !

Répondre à < foudkg >
Posté par Apema 1461, le 30 Sep 2009 16:45:09 GMT

Meme un opposant vient de confirmer que Dadis ne controle pas son armée.
Alors un peu de retenu en attendant les choses.


Réponse de < kinguiranke 3748 > à < Apema >, le 30 Sep 2009 16:57:48 GMT

Apema, c'est son armee comme tu le dis et il est Chef d'Etat ou pas? Tu ne peux pas defendre l'indefendable, mon frere s'il ne controle pas son armee qu'il demissionne alors, c'est la chose la plus noble qu'il peut faire. Cet opposant est achete par Dadis, certainement un de ceux-la qui ne va jamais gagner les elections en Guinee. Dadis et ses compagnons doivent comparaitre devant la CPI pour etre juges et condamnes pour la boucherie du 28 Septembre.

Répondre à < kinguiranke >

Posté par foudkg 7993, le 30 Sep 2009 16:38:58 GMT

pourquoi toujours vouloir se deresponsabiliser comme le font certains
????.......bientot ils vont coller sur le dos de la France quand il
aura des nuages de sauterelles qui vont bouffer les cultures !!!


Réponse de < Babemba2000 1794 > à < foudkg >, le 30 Sep 2009 17:34:09 GMT

Quand même pas salaud ! ! !_

Répondre à < Babemba2000 >

Posté par bwt 38, le 30 Sep 2009 16:15:46 GMT

ce capitaine fait honte aussi à l'EMIA du Mali où il est passé..où il a
tout appris sauf s'en prendre à des mains vides, honte à lui.


Réponse de < fa traoré 320 > à < foudkg >, le 30 Sep 2009 16:52:00 GMT

est ce qu'il est passé par l'EMIA de BKO? Dadis a ramassé le metier de soldat sur le tas et a été favorisé par le fils de lassana conté qui était son pote et il a gravis les galons par complaisance après on lui a confié le carburant de l'armée pendant près de 15 ans mais il n'aime pas qu'on parle de l'audit de sa gestion de l'intendance. Le Mali doit rompre sa coopération avec la guinée jusqu'au retours du pouvoir aux civils si réellement c'est un pays qui se soucie du devenir des guinée car entre BKO et Conakry c'est la meme peuple la meme culture, la meme histoire. Si on ne fait rien, le flux d'immigrant guinéen au Mali va nous causé des problèmes. Nous avons assez souffert avec les Ivoiriens, sénégalais, Camerounais sierra leonais et liberiens. Rien qu'à aller à Sébénicoro on n'attend que du dialecte guinéen, à Magnambougou projet ce sont les ghanaen, Nigerians, Ivoiriens, Camerounais et la nuit on est deranger par leur tapage de gueule de bois.

Répondre à < fa traoré >
Réponse de < foudkg 7993 > à < bwt >, le 30 Sep 2009 16:25:57 GMT

il n'a pas appris grand chose !!.....la preuve


Posté par hassey 54, le 30 Sep 2009 16:08:07 GMT

mon cher felix est devenu l'Avocat du demont. Dadis est un demont, un
malade mental, il n'a aucune education. Il n'a que mépris pour ses
prochains; Un tel homme est indefendable


Réponse de < kinguiranke 3748 > à < felix >, le 30 Sep 2009 17:02:30 GMT

felix depuis que le monde est monde, les hommes ont tue ou se sont faits tues pour leur liberte, leurs droits a la justice, la democratie, donc nous disons au barve peuple de Guinee de continuer son combat jusqu'a la vitoire finale: le depart de Dadis et ses clics du pouvoir et l'instauration de la democratie..

Répondre à < kinguiranke >
Réponse de < felix 8 > à < hassey >, le 30 Sep 2009 16:19:45 GMT

JE NE DEFANT PAS DADIS MAIS JE DEFANT LA VIE DE LA POPULATIONS TOI TU PARLES JE SAIS QUE TU ES DANS LA SECURITY NOUS ICI A WASHINGTON ON FAIT NOS MARCH ANTI-DADIS SANS PROBLEME MAIS POUR LA GUINEE IL VA LES REPONDRE N'EST PAS MOI JE SUIS CONTRE LUI MAIS JE VAIS JAMAIS ALLER CONTRE UNE PERSONNE ARMEE TOUT LE MONDE EST MAIS ON PRIE DIEU POUR NOUS PARDONNE




78 réactions (18 en attente de modération) > 1 2 3 4 5

In memoriam 30/09/2009 02:42:00 LE REPUBLICAIN Taille de la police: Decrease font Enlarge font image Une «pasionaria» de la Révolution est tombée Hom


In memoriam
30/09/2009 02:42:00 LE REPUBLICAIN
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Une «pasionaria» de la Révolution est tombée

Hommage du Parena à Mme PPR Oumou Diarra : Une «pasionaria» de la Révolution est tombée

La mort ne vient pas par défaut de la vie
La mort ne vient pas par abdication de la vie
La mort ne vient que par traîtrise
Seule la traîtrise pouvait avoir raison
De la militante de Mars
Elle qui est restée debout pendant les journées ardentes
Avec les Ramatoulaye et les Hawa Laure
Défiant l’assaut des BRDM
Elle qui survécut
Elle qui fut de la grande fête de la réfondation
de notre République.
Elle qui fut de toutes les tâches de la construction
de la Nouvelle République
Elle qui fut de tous les combats de résistance
Contre les dérives nouvelles
Elle qui fut une ouvrière infatigable
De la Construction des nouveaux instruments
De défense des masses : Partis politiques et
organisations démocratiques de lutte
Elle qui fut un porte drapeau de la lutte des femmes
Elle qui était toujours dans l’avenir avec
les projets.
les programmes
les taches.
Tout de mépris pour cette perfide maladie
qui ne réussira jamais à lui faire plier l’échine
Elle qui fut…
Et voilà déjà que ton camarade parle au passé lui qui a toujours refusé la défaite de la vie.
En vérité ta mort est le commencement
d’une autre victoire
La victoire de ta présence continue
parmi nous dans toutes nos luttes à venir
pour un Mali digne de l’Homme.

Bamako, le 29/09/2009

Me Amidou Diabaté
Secrétaire général du Parena


*****
Décès de Mme Keïta Oumou Diarra, épouse PPR
Alahou Akbar !

Il y a des soleils comme celui d’aujourd’hui qui se lèvent pourvus d’une lueur sombre, mais aussi d’évènements lugubres. Quoi de plus sombre et lugubre que de préparer l’enterrement de notre double, donc la séparation éternelle avec un être choisi pour le meilleur et le pire tout au long de sa vie. Cette vie peut donc être courte et ce soleil d’apporter la plus grave tristesse dont on est difficilement consolable. Oumou Diarra n’est plus de ce monde !

Oumou a succombé à la maladie qui l’a plus d’une fois amenée dans les méandres des hôpitaux de Bamako à Paris en passant par Tunis.

On dit qu’il faut s’en remettre à Dieu, mais notre grand Prophète Mohamed (PSL) nous a aussi dit de ne pas se priver de manifester sa souffrance et sa douleur lorsqu’on perd une personne chère. Eh bien tout en acceptant la volonté divine, je ne puis m’empêcher de dire que Oumou nous manque et manquera à nous tous : mon frère et ami PPR, son garçon et sa fille (ma fille), mais aussi moi et beaucoup d’autres parents et amis.

Oumou, ce fut une belle vie que tu as vécue pleinement, et nous poursuivrons en pensant toujours à toi et encore à toi. Repose en paix, la femme débout qui s’est couchée d’entre les croyants en un Dieu clément et miséricordieux !

Mahamadou Cissé
Organisateur d’entreprise-Formateur AFPA
Cadre Parena à Paris (France)
Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg
Subscribe to comments feed Réactions (1 postées):
bah assata coulibaly le 30/09/2009 11:54:08
avatar
"Le miracle n'a pas eu lieu, elle est partie à 39 ans, mais 39 ans bien rempli, oumou était une brâve femme une bonne épouse avait des dimension humaine très intense, que son âme repose en paix amine

Fwd: [peace-initiative] Guinée: quelle indignité, quelle misère



---------- Message transféré ----------
De : Yvonne van Driel Krol <yvandrielkrol@gmail.com>
Date : 30 septembre 2009 18:00
Objet : [peace-initiative] Guinée: quelle indignité, quelle misère
À : malilink <malilink@malilink.net>, paix au <peace-initiative@malilink.net>


En douleur et indignation:

Headline: La répression « au-delà de toutes les limites acceptables »
Link:     http://fr.allafrica.com/stories/200909290930.html

Headline: Les forces de sécurité doivent cesser les attaques violentes contre les manifestants
Link:     http://fr.allafrica.com/stories/200909291064.html

Et naturellement beaucoup à lire: www.guineenews.org

Aussi je veux attirer l'attention pour la violence sexuelle utilisé plus et plus et même devenu une stratégie de guerre aujourd'hui:.

Bosnia: 60.000 femmes
Sierra Leone 64.000
Congo (Kivu) 32.000
Darfur .........
Et maintenant en Guinée en plein public...........

Ces hommes, n'ont-ils pas une (grand)mère, soeurs, filles? Pas de réligion.........
Souvent oui, mais néanmoins on le fait et souvent sans conséquences.











--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Guinée: deuil national mercredi et jeudi, regroupement "subversif" interdit



International
Guinée: deuil national mercredi et jeudi, regroupement "subversif" interdit
30/09/2009 Commentaires [ 68 ] E-mail Imprimer
Extrait d'un document vidéo sur la répression de la manifestation du 28 septembre au
stade de Conakry. (Photo : Reuters)
CONAKRY (AFP) - mercredi 30 septembre 2009 - 6h53 - La junte au pouvoir en a déclaré mercredi et jeudi "journées de deuil national" et a interdit "tout regroupement de quelque nature que ce soit à caractère subversif" à la suite de la répression sanglante d'une manifestation de l'opposition.

"Je déclare les journées mercredi et jeudi journées de deuil national", a indiqué le chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, à la télévision nationale, mardi soir.

"Sur ce, tout regroupement de quelques natures que ce soit à caractère subversif est interdit", a-t-il ajouté, lisant un communiqué.

"Jinvite le conseil religieux (regroupant responsables chrétiens et musulmans), les responsables des partis politiques, les organisations de la société civile et les mass médias à sabstenir de propos et actes de nature à troubler lordre public et de nature à ébranler le fondement même de la nation guinéenne", a-t-il poursuivi."Les fauteurs de troubles et les commanditaires seront sévèrement punis", la junte "compte sur la maturité de notre peuple".

"Jinvite chacun et tous à consacrer les journées de vendredi et dimanche prochains à des journées nationales de prières et de recueillement à la mémoire des victimes et pour manifester notre solidarité à lendroit de leurs familles", a-t-il précisé.

Selon l'organisation guinéenne de défense des droits de l'Homme, plus de 150 personnes ont été tuées et plus de 1.200 blessées lors de la répression par les forces de sécurité d'une manifestation pacifique de personnes hostiles à l'éventuelle candidature du chef putschiste à la présidentielle de janvier.

"Suite à des manifestations politiques, notre pays vient de perdre nombreux de ses fils et filles, des édifices publics ont été vandalisés", a souligné le chef de la junte. "Je mincline devant la mémoire de ces innocentes victimes", a-t-il précisé.

"Le gouvernement par ma voix sengage à venir au secours des familles des victimes, auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement", a-t-il promis.

"Le gouvernement mettra tout en oeuvre pour faire la lumière sur ces évènements tragiques qui sont de nature à troubler la quiétude sociale chère à notre peuple", a-t-il indiqué.

Dans le passé, les auteurs d'exactions au sein de l'armée ont toutefois bénéficié d'une impunité totale.

Le massacre de lundi, qui a soulevé une condamnation unanime de la communauté internationale, est un des plus graves perpétrés en une seule journée depuis un quart de siècle en Guinée.

AFP


Un homme est arrêté le 28 septembre 2009 par la police près du stade principal de Conakry. © AFP



3761 hits
À lire également
Toi aussi, Dadis ? ( 76)
Bénin : Les chasseurs traditionnels jouent les justiciers ( 6)
Brazzaville : De jeunes diplômés s'improvisent pharmaciens ( 1)

Vos commentaires Modifier mon avatar
68 réactions (23 en attente de modération) > 1 2 3 4
Posté par black89 26, le 30 Sep 2009 19:43:35 GMT

tu vois les stupides policier cher feres africain soyons un peu
conscient de nos actes l`afrique s`vancera

Répondre à < black89 >
Posté par ibsidibe 47, le 30 Sep 2009 19:13:35 GMT

dadis n'est qu'un voyoux criminel, n'est qu'un obscurantiste, un animal
au vrai sens du terme avec ses attitudes sauvages et butes.Et puis tous
les gens qui le supportent sont des animaux cornés qui meritent etre
lapider devant Dieu et le peuple guineen

Répondre à < ibsidibe >
Posté par cowbay 115, le 30 Sep 2009 17:46:01 GMT

dadis est pire que hitler,c'est un genocideur,il merite d'etre poursuivt
par la CPI.Un fait est la, il faut reconnaitre que le peuple Guineen a
bcp souffert(du tps de sekou jusqu'a nos jrs),mais c'est l'occident qui
est derriere toutes ces tueries ,c'est eux qui complotent avec la
junte.Les guineens devraient chasser ce jusqu'au boutiste depuis le jr
ou il a pris le pouvoir,dadis ne peut et ne pourra jamais diriger un
pays ,c'est un Mr carrant qui commet bcp de lapsus on dirait un hoe de
la rue.Tres franchement il n'a pas la qualite requise pr gouverner un
pays ,je pense que l mieux pr lui c'est de retourner ds sa cabane.

Répondre à < cowbay >
Posté par à l'écoute 122, le 30 Sep 2009 17:39:06 GMT

à "microscope" On vous offre un aller simple pour la Guinée.Et nous
nous irons vivre chez vous .Vous ne protesterez pas car vous n'aimez
pas la contestation.

Répondre à < à l'écoute >
Posté par microscope 3, le 30 Sep 2009 16:03:43 GMT

Les évènements dramatiques de la Guinée sont de la faute des leaders de
l'opposition. ce sont eux qui ont poussé la population à une
manifestation interdite pour la livrer à la tueri. Dadis a agit
bêtement, sinon devait seulement faire arrêter ces ennemis de la
population (ils ne visent que leurs intérêts) pour les enfermer jusqu'a
nouvelle ordre comme ce que Lassana Konté avait fait à Alpha Condé.


Réponse de < foudkg 7993 > à < lincoln80 >, le 30 Sep 2009 17:20:06 GMT

pour ta reponse à microscope !!! combien de manifestations d'opposants dans de nombreux pays dans le monde sont interdites ?? pour lui il faudrait s'ecraser et tendre le derrière pour se le faire botter ! malhheureusement en Guinée comme dans certaains pays dirigés par des dictateur ,on envoit l'armée pour reprimer .......et là ça n'a pas été que des coups de matraques !

Répondre à < foudkg >
Réponse de < lincoln80 708 > à < microscope >, le 30 Sep 2009 16:52:07 GMT

C'est vrai que vous avez une vision tres microscopique,vous devriez ouvrir vos yeux en large. On ne peut pas interdire de manifester dans la democratie.Daddis se recleamait candidat transitionnel a la democratie,ce qui veut dire que la democratie commence par lui meme.Mais,il a viole toutes les regles possibles de l'humanite,Les droits de l'homme,la constitution de son pays,les restrictions de l'union africaine,meme ses propres paroles.Cet homme est tout simplement a eliminer.


Posté par Behanzin 554, le 30 Sep 2009 15:41:44 GMT

Les militaires Guinéens ne respectent même pas les femmes. A immaginer
si ils ont une maman, une épouse ou une soeur!! Quant à Dadis, il sera
tué par le Général Sékouba Konaté et finira en enfer. Toumba Diakité et
Pivi les bras musclés de Dadis seront assinnés d'ici fin 2010.


Réponse de < otraore 8 > à < Behanzin >, le 30 Sep 2009 16:03:33 GMT

dadys merite d'être tuer devant tous les guinéens

Répondre à < otraore >

Posté par ushiro 9, le 30 Sep 2009 15:20:44 GMT

Hier soir,j'ai écouté et réécouté l'intèrview que Dadis a accordé à
RFI,je dois avouer que j'ai eu honte.Quelqu'un qui aspire a excercer la
plus haute fonction d'un pays et qui s'exprime avec les capacités
intelectuelles d'un enfant de dix ans.L'Afrique est loin de sortir du
bourbier lorsqu'on constate que des personnages comme Dadis qui n'ont
d'autres cultures que celles des bruits de bottes et des armes,veuillent
coûte que coûte diriger un pays même si le sang doit couler.Comment
peut-t-on prétendre amener un mouvement democratique dans un pays quand
vous refusez une simple manifestation pacifique? Comment Dadis peut-il
se faire une légitimité en réprimant son propre peuple? comment peut-on
faire confiance à nos propres soldats sensés nous protéger mais qui nous
tirent dessus?.Et puis j'ai appris que l'ambassadeur du Mali à conakry
s'est fait molester par les militaires Guinéens qui lui ont volés son
portable et sa voiture.Allez sur la page web journaldumali.com Pauvre

Répondre à < ushiro >
Posté par foudkg 7993, le 30 Sep 2009 15:19:31 GMT

Dadis clame à tout va " l'armée est hors de controle " ........pour un
putschiste militaire de son etat qui vient dire çà c'est inimaginable
!! alors il ferait mieux de se sauver avant qu'un soldat emeché ne le
decoupe à la machette s'il n'a pas d'emprise sur l'armée !

Répondre à < foudkg >
Posté par hassey 54, le 30 Sep 2009 15:12:53 GMT

peuple Guinéen levez vous , prenez votre destin en mains. ne restez pas
terrés chez vous comme des lapins; Marchez, revendiquez, faîtes une
grêve générale illimitée, appelez la frange republicaine de l'armée à
vous joindre pour evincer Dadis et sa bande de criminels du pouvoir.
Sachez qu'un cabri ne peut pas piloter un boeing 747. la communauté
Internationale ne va pas faire votre revolution à votre place.

Répondre à < hassey >
Posté par foudkg 7993, le 30 Sep 2009 14:55:29 GMT

à Babemba .....mon commentaire sur le Figaro etait de demaander si
Sarkosy et Kouchner n'avaient rien de plus important a faire que
defendre un pedophile ,alors que dans le meme temps le president fou
d'Iran poussait la provocation à la limite du declenchement d'une 3éme
guerre mondiale !!! mon commmentaire a deplu à la censure !! tu vois
qu'il n'y a pas que sur maliweb que je me defoule
.............................un petit mot pour parfaire les
connaissances du King ,le Figaro est un journal de droite et non pas de
gauche ,et il defend Sarko !!


Réponse de < Babemba2000 1794 > à < foudkg >, le 30 Sep 2009 15:40:04 GMT

SALAUPARD va !!!!!!!

Répondre à < Babemba2000 >
Réponse de < foudkg 7993 > à < Babemba2000 >, le 30 Sep 2009 15:13:43 GMT

BAB , Apema a des problèmes ! si Polanski va en prison il ne pourra plus etre invité à des parties fines dans son chalet

Réponse de < Babemba2000 1794 > à < foudkg >, le 30 Sep 2009 14:59:48 GMT

Bien reçu !!! Comme tu le sais Beauf,la perfection n'existe pas sur terre.Quand à King,il ne m'étonne plus depuis longtemps.




68 réactions (23 en attente de modération) > 1 2 3 4

Tr : [msas] carnage humain en Guinee


 
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44


----- Message transféré ----
De : Fad Seydou <fadseydou@nepadcouncil.org>
À : msas@maliwatch.org; malilink@malilink.net
Cc : aliou_newton@yahoo.com
Envoyé le : Mercredi, 30 Septembre 2009, 20h42mn 45s
Objet : [msas] carnage humain en Guinee


Mes cheres collegues,
Je vous invite a lire le message de notre frere Aliou Barry sur la Guinee.
Fad
-------------------------------------------------------
De: 

 

Chers collègues et amis,

 

C'est avec le cœur plein de tristesse et d'amertume que je vous écris ces quelques mots pour vous raconter le massacre humain qu'il y a eu dans mon pays. La Guinée est devenue un pays sans Etat.

 

Pour se maintenir au pouvoir, le Chef de la Junte en Guinée, le Cpt Moussa Dadis Camara a ordonné a sa garde rapprochée constituée de bérets rouges de tirer sur des manifestants pacifiques non armés au stade du 28 Septembre a Conakry, le plus grand stade du pays. J'y étais moi-même. Les forces de l'ordre, constituées d'hommes drogués sans foi ni loi, ont encerclé le stade et ont tiré a balles réelles sur plus de 50000 personnes. Il y a eu près de 200 morts et 1200 blessés (des enfants, des jeunes et des femmes pour l'essentiel).

 

La plupart des femmes présentes au stade ont été victimes de viols collectifs. Certaines femmes ont même reçu le fusil dans leur appareil génital.  Les militaires ont ensuite jeté les corps dans des fosses sommaires et communes sous prétexte de les cacher aux Organisations humanitaires (croix rouge, MSF etc.). Les civils sont intimidés, violentés et poursuivis jusque dans leurs domiciles avant d'être tués. Le carnage continue encore car même ce matin plusieurs jeunes hostiles ont été envoyés a la boucherie par la junte militaire au pouvoir sous prétexte de sacrifices humains. Les leaders du forum des forces vives, que nous sommes, sommes obligés de rester cacher pour préserver nos vies.   

 

Je vous prie de vous joindre au peuple de Guinée endeuillé et meurtris en diffusant largement ces nouvelles sur la Guinée pour éviter que nous nous retrouvions dans une guerre civile.

 

Que Dieu sauve la Guinée et nous sorte de cette mésaventure. Amen!

 

Aliou Barry

 


"Gouvernance, décence et licence"


Contributions
"Gouvernance, décence et licence"
30/09/2009 Commentaires [ 32 ] E-mail Imprimer
Professeur Aboubacrine ASSADEK

Si un gouvernement se permet de descendre à un niveau de faiblesse tel qu’on le voit, la construction de L'Etat-nation devient forcement un chantier en régression. Sans avancer comme Gossiaux que "l'ethnique est l'antonyme de civilisé, on peut, toutefois, souligner sans risque de se tromper que la parcellisation des intérêts que ne favorise pas la formation intégrée d'une identité nationale ni la constitution d'une nation. Tenez, cette petite déconnexion entre deux affaires quasi identiques :

Entre la cassette de Bandiougou et l’affaire de la maîtresse, il y a des années lumière :
1- Bandiougou cite nommément des gens, alors que le texte de la maîtresse ne met un nom sur aucun visage à l’exception de fille-mère Oumou.
2- Bandiougou insulte grossièrement des gens, tandis que le texte de la maîtresse ne profère aucune grossièreté contre qui que ce soit.
3- Bandiougou incite à la vindicte populaire et même au coup d’Etat militaire, alors que le texte de la maîtresse invite plutôt à la compréhension et à la tolérance en insistant sur le fait que c’est une « pure fiction » qu’il ne faut pas confondre avec quelque réalité que ce soit.
Malgré tout cela, l’enseignant auteur du texte et les journalistes commentateurs ont été jetés en prison, mais Bandiougou n’a pas été inquiété, pour une raison simple : la justice est instrumentalisée au Mali.

Car l’enseignant a été d’abord entendu à la Sécurité d’Etat pendant deux jours et c’est de là-bas qu’il a été conduit au bureau du procureur Théra. Il a dit à ce dernier que lui-même n’était pas le premier auteur de ce texte qui est traité dans le lycée en question au moins depuis 3 ans. La preuve, a-t-il dit au procureur, est dans un vieux cahier que la Sécurité d’Etat a confisqué avant de le conduire dans son bureau. Les agents de la Sécurité d’Etat ont comparé les deux textes, l’ancien et le nouveau, et ils se sont rendu compte que les deux textes étaient identiques point par point et virgule par virgule. Ses propos allaient être confirmés plus tard par l’auteur de la pièce de théâtre d’où le texte a été tiré, une certaine Hawa Diallo, avec le titre originel de « Culotte baissée ». La pièce a même été jouée au Centre culturel français au temps du président Alpha.

Quant au journaliste, il a fait savoir qu’il ne connaissait pas auparavant l’enseignant, ni d’Adam ni d’Eve.
Mais la Sécurité d’Etat et le procureur Théra n’ont rien voulu entendre, car la consigne était donnée de casser du journaliste rebelle qui ne souffle pas dans la même trompette griotique pour encenser le régime ATT.
L’autre vérité de la maîtresse, c’est en réalité celle de l’adage selon lequel « Qui se sent morveux se mouche », sinon il n’y avait rien du tout.
Mais quelque part, c’est Dieu qui a peut-être vengé à travers Bandiougou l’enseignant et les journalistes qui ont été emprisonnés pour une faute qu’ils n’ont pas commises, si ce n’est le crime de lèse majesté.

Tout cela conduit à une implacable injustice et nous fait dire que l’impasse qui s’installe, le manque d’initiative réaliste, l’absence de dépassement de soi, l’insuffisante mobilité, parce que criants, tirent la sonnette d’alarme sur une situation qui nous installe inconfortablement dans un face à face, tels des chiens de faïence.

L’option du dialogue est l’issue, dans ce contexte d’incertitude, qui nous permettrait d’échapper à l’insuccès. Le retour au passé ou le spectre du ressenti douloureux que nous avons vécu, il n’y a pas longtemps, est suffisant pour doper notre génie de créativité et notre sens de la raison.

Aujourd’hui, il est impératif de donner le temps d’analyser et d’approfondir les questions qui nous préoccupent tous et ensemble. Si nous nous occupons tout simplement à ne chercher que la solution de la crise actuelle dans la perspective d’élections présidentielles (ou de 3ème mandat ? ? ), nous passerons, encore une fois, à côté de l’essentiel. Et nous aurons cultivé et nourri les mêmes germes qui ont conduits à notre instabilité politique.
Il faut tout remettre en cause. Tout refonder. Et tout assoir sur des nouvelles bases surtout la fonctionnalité de notre administration et de notre justice. La moralisation de la gestion de nos affaires publiques. La rééducation de nos fonctionnaires.

Les initiatives présentées jusqu’ici manquent, à mon sens, d’exhaustivité, aussi bien dans leurs formes que dans leurs profondeurs. Elles semblent vouloir seulement chercher une solution à la crise actuelle ou une façon de participer à l’événement, d’être à la mode ou d’être la vedette d’un moment.

Pour conclure, je dois dire combien j’'adhère à l'esprit et à la lettre du dialogue concernant les possibilités et perspectives de dialogue politique dans notre pays. Pour chercher des cures à des problèmes existentiels ordinaires ou trouver des solutions à des phénomènes naturels ou pour expliquer les raisons d'un non engagement, d'un refus d'action c'est un exemple édifiant qui illustre l'ampleur du mal et ses ramifications. A cela s'y greffe une lecture biaisée et peu rigoureuse de certains concepts de religion qui obstrue l'horizon et ligote l'intelligence en prévenant tout effort émancipateur.
Bamako, le 24 septembre 2009
Professeur Aboubacrine ASSADEK

Département de mathématiques et d’informatique de la FAST-Université de Bamako
assadekab@gmail.com
gsm : +22376434964






774 hits

Vos commentaires Modifier mon avatar
32 réactions (1 en attente de modération) > 1 2
Posté par bagna1 21, le 30 Sep 2009 17:28:01 GMT

tu es mathématicien ou journaliste? franchement c'est bien de relever le
niveau du debat. C'est bien que les autres universitaires s'y mettent
aussi car c'est l'Université qui est le Labos dans tous les domaines
pour les autres nations. Mais ché ns malheusement ce n'est pas le cas.
Les profs(chercheurs) sont occupés à chercher le "nassongo". A quand la
nouvelle analyse du Prof? Oublié ce que Touramakan a dit, c'est sur
qu'il vous connait en Personne

Répondre à < bagna1 >
Posté par belami 180, le 30 Sep 2009 16:57:57 GMT

Moi je ne connais pas le professeur Assadeck, mais la photo que je vois
et les lignes que j'ai lu ne font ressortir aucune aigreur, c'est plutot
notre ami qui doit etre aigre et vraiment aigri qu'il mette un peu d'eau
dans son vein.....Un universitaire fait son boulot quand il porte son
jugement sur les questions d'interet national. C'est ca aussi etre un
intellectuel avoir le courage de ces opinions. On n'insulte personne
mais on releve le niveau des debats en refusant de se confiner dans les
louanges pour quelque faveur que se soit...courage Pr.

Répondre à < belami >
Posté par Malien de Haiti 235, le 30 Sep 2009 14:36:28 GMT

Une contribution de fond qui souleve la question d'instrumentalisation
de notre demaocratie. Nous avons besoin d'un debat fecond sur les
grandes questions d'interet national et c'est en cela que la
contribution de Assadeck est pertinente et d'actualite. Il faut susciter
le debat non pas pour avoir raison, mais pour amener les citoyens a
prendre position sur les questions. malheureusement l'ORTM qui aurait du
remplir la fonction de service public, est plutot la passion au service
de Koulouba. alors vivement le debat fecond.

Répondre à < Malien de Haiti >
Posté par diziz 432, le 30 Sep 2009 14:23:05 GMT


enseignants à l'université animent une revue scientifiques ou tiennent
periodiquement des conférences, colloques sur des sujets scientiques de
l'heure. c'est kan meme une honte qu'ils ne se bornent k'a photocopier
des brochures (plaggiées pour la plus part) et les vendre aux étudiants.


Réponse de < Prof97O 121 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 17:13:12 GMT

On se comprends très bien Diziz.Mais les dénonciations et revendications des enseignants par rapport à ce sujet restent toujours sans suite.Je fus un membre très actif du bureau National SNESUP.Le gouvernement met en exergue le problème d'argent tout en occultant les 90% des revendications pour dire à la population que nous nous battons seulement pour l'argent.Sinon, les doléances pour la plus part sont des problèmes de conditions de travail : classes, laboratoires équipés, documents... En réunissant les conditions de travail, nombreux sont les enseignants qui peuvent attirer des fonds et de former des équipes de recherches.Mais, on est obligé à l'exil pour se former.Par ailleurs, les brochures sont élaborés sur la base d'un programme qui est vite dépassé. Les enseignants n'ont même pas de bureau à plus forte raison le net disponible ou un programme de formation.La mise à jour même de ce programme est un problème. Mais, même dans ces conditions, je pense qu'il faut produire.

Répondre à < Prof97O >
Réponse de < diziz 432 > à < Prof97O >, le 30 Sep 2009 16:19:47 GMT

tout à fait prof970 mais que les brochures ne soient pas actualisées releve soit de l'incompetence ou du laxisme de ces professeurs. dans les deux cas, c'est pas à leur honneur... par ailleurs, si l'Etat ne créé pas l'émulation, il est de leur devoir de denoncer, voire se substituer, quitte à y mettre leur argent, pour sauver leur honneur.... un étudiant qui ne peut même pas aligner trois bonnes phrases, franchement ça ne les honore pas...

Réponse de < Prof97O 121 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 15:44:54 GMT

Merci Diziz, mais avec l'inexistence de bibliothèque à l'université de Bamako, je pense que c'est un précieux travail de faire des brochures pour les étudiants. En principe, l'université devrait être capable de faire produire des brochures par les enseignants. Pour ton information, chaque université l'exige à ses enseignants. La notre manque de volonté politique car l'école n'a jamais été au centre des préoccupations de notre chère patrie. Seulement quand ça chauffe, on dit forum, débats... sans suite. Donc, un professeur qui se permet d'écrire des brochures et de les mettre à la disposition des étudiants souvent à un prix inférieur au prix de la photocopie, je pense que cela est à saluer, car il ne peut pas prendre son salaire, le mettre dans le papier pour le distribuer aux étudiants. Puis il n'a jamais exigé à ce qu'on paye ses brochures comme le font certains soit-disant professeurs. Il essaye d'aider les étudiants en sa manière. C'est une conviction, un engagement.


Posté par Prof97O 121, le 30 Sep 2009 12:11:37 GMT

Assadek a fait une analyse pertinente dans le fond et dans la forme. Il
a été et est toujours convainquant et engagé et très souvent inspiré.
Espérant que ta prochaine analyse porte sur l'école malienne,
précisément sur le forum qui voit sa deuxième année sans une application
concrète de ses résolutions, je te souhaite bonne chance.


Réponse de < kinguiranke 3745 > à < Prof97O >, le 30 Sep 2009 13:41:00 GMT

touramakansi est un autre Bandiougou qui vit en exil en Allemagne, il ne faut pas l'en vouloir, un autre islamiste qui croit au pouvoir de la rue pour destabiliser nos institutions republicaines. ATT devrait appliquer la lecon de Maidiguri au Nigeria quand les islamistes de Boka Haram ont tente de destabiliser les institutions republicaines. Bandiougou, touramakansi, Dicko et Kimbiri devraient connaitre le meme sort. Mais ATT a decu et il a recule et l'auteru de cet article nous rapelle qu'ATT a meme recule devant la justice et loa democratie.

Répondre à < kinguiranke >

Posté par touramakansi 121, le 30 Sep 2009 12:09:58 GMT

Rectification, c'est Docteur Assadek ou professeur ? tu es prof de
mathématique...un aigri social à la FAST que tous les étudiants
connaissent...et aussi collègue du "Professeur" Diamoutanè, secretaire
général du HCI...désolé mais cette analyse est vraiment creuse et
indigne d'un professeur: - tu chante le Dialogue et tu te faches
parcequ'on a pas employé la methode forte pour la question du Code? -
Ts les maliens se plaignent de l'esprit de Dialogue de ATT sur la
rebellion, le code..et toi tu v juste lui taper dessus... - Tu parles
dns le vide, à corire que les problemes du Mali c Affaire maitresse du
president, Bandiougou... - J'ai bcp de mal à comprendre ce que tu
proposes comme solutions aux problèmes actuels ou futures: "tt
refonder"...que des gros mots incensés. Sincèrement. c'est une analyse
indigne d'un docteur...meme avec un niveau DEF, aurait mieux fait


Réponse de < Babemba2000 1794 > à < malienn >, le 30 Sep 2009 15:25:02 GMT

...A malienne , Coalition ,Diziz et à la force tranquille.Merci pour votre témoignages.Il y a toujours l'ivraie dans les bonnes graines. Le Prof est bon,c'est tout vu.

Répondre à < Babemba2000 >
Réponse de < malienn 760 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 13:02:14 GMT

Je suis tout à fait d'accord avec Diziz! même notre Prophête Mahamed psl avait ses détracteurs et ce n'est pas le Pr ASSADEK qui echapera, et si un élève de niveau DEF écrit comme ASSADEK ce que le forum sur l'éducation n'avait lieu d'être; Assadek que je connais n'est pas un aigri, certes il est sévère dans les évaluations mais respecte l'éthique de son métier, peut être que tu notre frère qui s'en prend à Assadek a des mauvaises notes en mathématiques, vive la diversité des opinions.

Réponse de < forcetranquile 38 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:54:53 GMT

A Monsieur touramakansi, je sais pas ce que vous avez contre Professeur Assadeck, si vous pensez qu'il a est la cause de votre exil ou de votre aventure vous vous trompez, tout ce merite, c'est un Monsieur qui m'a enseigné à la fast, nul doute il est loin de tous vos propos, qui ne sont que votre image interieur: l'aigreur, l'impolitesse,et la mauvaise éducation. Je suis décu de votre comportement qui n'honore aucun malien, Assadeck a fait un rappel tout fait normal et a confonté deux cas similaires pour montrer combien de fois la justice malienne est instrumentalisée, et ej vous invite a mettre de l'eau dans votre vin, Dans la vie il faut se battre on a rien sans peine.

Réponse de < Prof97O 121 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:50:32 GMT

Le Professeur Assadek que je connais bien est aussi sévère surtout envers les vauriens. J'ai toute l'impression que TOURAMAKANSI a du avoir des 1/20 du professeur de mathématique et ce qui lui vaut cette prise de position. Sinon il est assez clair ici que le professeur nous invite à voir une autre face des choses, il nous invite a être motivé et décisifs. Personne n'attaque le régime d'ATT, mais aucun régime ne peut être idéal. Il faut quand même avoir le courage intellectuel de critiquer les choses dans le but de leur changement. Personne n'a intérêt à un désordre au Mali, mais cela ne veut pas dire qu'on doit être d'accord avec ce qui ne va pas pour tout simplement "mourir pour ATT". D'ailleurs c'est en critiquant qu'on aide réellement. Mais, cette compréhension des choses n'est pas donnée aux médiocres. Cher Assadek, il faut continuer à critiquer ce qui ne va pas. C'est un moyen de faire changer les choses.

Réponse de < diziz 432 > à < touramakansi >, le 30 Sep 2009 12:20:29 GMT

tu es de mauvaise foi, mon gars. regarde un peu sur ce poste personne n'a proferé des insultes gratuites. chacun s'est borné à critiquer ou apprecier ce qui est ecrit. Mais il y a une frange de malien, heureusement moins nombreuse, qui éternellement jalouse de ce qui est bien fait. tu as l'égoisme dans le sang. helas! on peut rien y faire...


Posté par diziz 432, le 30 Sep 2009 11:38:58 GMT

hé les autres profs, à vos plumes!!! à quoi servent les titres de profs
et docteurs si vous n'ecrivez rien? même pas une revue à l'université de
Bamako et nos profs n'ont même pas écrit une ligne depuis leurs thèses!
kel honte!!


Réponse de < Coalition 71 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:40:25 GMT

Tout à fait Diziz! pour information le Professeur ASSADEK est coauteur de trois livres de mathématiques fraîchement distribués à plus 300.000 exemplaires dont certains sont vendus aux marchés noires à Bamako; ces livres couvrent le programme du second cycle fondamental. J'ai lu certaines de ses contributions sur les accords de parténariat économiques (APE-ACP), il a écrit aussi sur la crise du Nord.

Répondre à < Coalition >
Réponse de < Coalition 71 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:40:24 GMT

Tout à fait Diziz! pour information le Professeur ASSADEK est coauteur de trois livres de mathématiques fraîchement distribués à plus 300.000 exemplaires dont certains sont vendus aux marchés noires à Bamako; ces livres couvrent le programme du second cycle fondamental. J'ai lu certaines de ses contributions sur les accords de parténariat économiques (APE-ACP), il a écrit aussi sur la crise du Nord.

Réponse de < Coalition 71 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:35:23 GMT

Tout à fait Diziz! pour information le Professeur ASSADEK est coauteur de trois livres de mathématiques fraîchement distribués à plus 300.000 exemplaires dont certains sont vendus aux marchés noires à Bamako; ces livres couvrent le programme du second cycle fondamental. J'ai lu certaines de ses contributions sur les accords de parténariat économiques (APE-ACP), il a écrit aussi sur la crise du Nord.

Réponse de < Coalition 71 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:35:22 GMT

Tout à fait Diziz! pour information le Professeur ASSADEK est coauteur de trois livres de mathématiques fraîchement distribués à plus 300.000 exemplaires dont certains sont vendus aux marchés noires à Bamako; ces livres couvrent le programme du second cycle fondamental. J'ai lu certaines de ses contributions sur les accords de parténariat économiques (APE-ACP), il a écrit aussi sur la crise du Nord.

Réponse de < Coalition 71 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 12:30:19 GMT

Tout à fait Diziz! pour information le Professeur ASSADEK est coauteur de trois livres de mathématiques fraîchement distribués à plus 300.000 exemplaires dont certains sont vendus aux marchés noires à Bamako; ces livres couvrent le programme du second cycle fondamental. J'ai lu certaines de ses contributions sur les accords de parténariat économiques (APE-ACP), il a écrit aussi sur la crise du Nord.


Posté par johnbr 13, le 30 Sep 2009 10:53:59 GMT

Merci Pr Nous souhaiterons vous lire plus souvent.

Répondre à < johnbr >
Posté par diziz 432, le 30 Sep 2009 10:23:48 GMT

rien à dire... il y a une sincerité tellement bien manié dans la langue
de molière qu'on ne peut qu'admirer, remercier et encourager notre
professeur qui malgré tout dit ce qu'il pense sans detour.. il y a peu
qui peuvent faire comme lui... vivement une medaille pour Assadeck!!!


Réponse de < Babemba2000 1794 > à < diziz >, le 30 Sep 2009 10:49:38 GMT

Le Prof a ébloui presque tout le monde par sa pertinence et son éclairage. Il faut espérer qu'il inervienne souvent ici sur d'autres sujets qui ne pourront qu'être bénéfiques ......................

Répondre à < Babemba2000 >

Posté par shodan 40, le 30 Sep 2009 09:37:24 GMT

Merci professeur et je vous jure que l'avenir de ce pays m'inquiete.
Dans un pays ou ne dis jamais la vérité et on regle les problemes en
regardant les yeux, que dieu nous en garde. Amen

Répondre à < shodan >


32 réactions (1 en attente de modération) > 1 2

Lancement des activités du mois de la solidarité : « Le mois de solidarité est une opportunité idéale pour agir, aider, partager, comprendre et accomp


Lancement des activités du mois de la solidarité : « Le mois de solidarité est une opportunité idéale pour agir, aider, partager, comprendre et accompagner. » dixit le parrain national, Ahmed Mohamed Ag Hamani
30/09/2009 09:28:00 L'Informateur
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Ahmed Ag Hamani, parrain du mois de la solidarité

C’est la Maison des Aînés qui a servi de cadre pour le lancement des activités de la 15ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dans notre pays. Initié depuis octobre 1995, la célébration chaque année d’un mois d’octobre entièrement dédié à l’exaltation de la solidarité participe de la volonté du gouvernement de réduire autant que possible les poches de pauvreté extrême, de renforcer la cohésion sociale et, partant d’atténuer les déséquilibres dans la répartition de la richesse nationale.

Cette année, c’est l’ancien premier ministre du Mali, Ahmed Mohamed Ag Hamani qui a été choisi pour être le parrain national du mois de la solidarité. Président de l’association pour le renouveau de l’expertise nationale, l’ancien premier ministre Ahmed Ag Hamani est une valeur sure dans ce pays. Il a servi loyalement et a tout donné à son pays, le Mali, comme ses prédécesseurs parrains des éditions dernières, Modibo Keita, ancien premier ministre et notre compatriote Malamine Koné, PDG d’Airness. Selon, le directeur national du développement social et des personnes âgées, Alassane Bocoum, Ahmed Mohamed Ag Hamani est connu de tous par rapport à sa loyauté. Cette année, le thème choisi est « la solidarité est plus qu’un mot, c’est un comportement ». En vue d’une mise en œuvre efficiente des activités du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le gouvernement a subdivisé le mois en quatre semaines thématiques, chacune présidée également par un parrain pour mieux toucher les différents groupes cibles. C’est ainsi qu’aux cotés du parrain national, les parrains de semaines thématiques, Youssouf Traoré, ancien gouverneur, le prof Mamadou Marouf Keita de SOS village et Bamoussa Touré, coordinateur des chef de quartier du district, devant respectivement présider la semaine des personnes âgées (du 1er au 7 octobre), la semaine thérapeutique (du 08 au 14 octobre) et la semaine de l’économie solidaire et sociale (du 23 au 31 octobre), étaient tous présents au présidium. A l’exception de Mme Timbo Oumou Ba, présidente de la semaine des personnes handicapées (du 15 au 22 octobre). « Je voudrais tout d’abord remercier le ministre du développement social, et à travers lui, le gouvernement et les plus hautes autorités pour le choix porté sur ma personne, pour être le parrain national de la 15ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Cette marque d’estime et ce témoignage de confiance me vont droit au cœur. En retour, je prie le Dieu Tout Puissant de me porter assistance et soutien, afin de mener à bien cette noble et exaltante mission » a introduit le parrain national, Ahmed Mohamed Ag Hamani. Selon le parrain, un mérite essentiel du mois de la solidarité réside dans le fait qu’il permet l’instauration d’un débat de fond et l’affinement des réflexions sur les voies et moyens de plus d’équité dans notre pays. En guise de contribution, il partagera trois idées force avec l’assistance. C’est ainsi qu’il dira d’abord que bien que juste et utile le concept de la solidarité comme instrument de lutte contre la pauvreté et l’exclusion n’est pas une innovation, au Mali, l’islam régit le comportement de plus de 90% de la population. Donc nul n’ignore l’impact de la religion (qui autorise la Zakat) sur la culture et la vie sociale. Ensuite, Ahmed Ag Hamani ajoutera que la solidarité ne se décrète pas, elle est innée. C’est pourquoi, il s’interrogera sur le fait que si la solidarité est innée, alors pourquoi n’est- elle pas exacerbée au point d’éliminer la pauvreté et l’exclusion qui constituent de plus en plus les grands défis de l’humanité. En d’autres termes questionne t-il, quelles sont les entraves au développement de la solidarité dans les quatre domaines d’expression solidaire que sont la famille, la communauté, la nation et l’international ? Et à ces questionnements, il tente de répondre. Selon le parrain national, pour que l’esprit de solidarité puisse produire ses pleins effets dans ces quatre champs d’expression déjà évoqués, il nous faut agir pour la promotion, l’avènement et la consolidation d’un environnement propice. Car pour lui, seul un environnement sain, basé sur la stabilité, la compréhension, la tolérance et une meilleure connaissance de soi peut nous conduire à ce monde solidaire auquel nous aspirons tous. Pour terminer, l’ancien premier ministre du Mali dira que le mois de solidarité est une opportunité idéale pour agir, aider, partager, comprendre et accompagner. « Maliennes, Maliens, cadres administratifs et politiques, sociétés civiles, ONG et partenaires de développement, votre participation à tous est souhaitée, recherchée et attendue. Chacun, dans son domaine de compétence doit apporter sa contribution », a-t-il appelé ses compatriotes de l’intérieur comme de l’extérieur et les partenaires du Mali.
Saouty Traoré

Tr : Futura-Sciences : les actualités du jour


 
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44


----- Message transféré ----
De : Les dernières actualités de Futura-Sciences <lettre_fs@futura-sciences.com>
À : assadekab@yahoo.fr
Envoyé le : Mercredi, 30 Septembre 2009, 7h07mn 50s
Objet : Futura-Sciences : les actualités du jour

Les dernières actualités de Futura-Sciences

Futura-Sciences : les actualités du jour

Link to Les dernières actualités de Futura-Sciences

La Journée mondiale de la surdité, c'est aujourd'hui

Posted: 29 Sep 2009 06:23 AM PDT

La surdité n'est pas un handicap, comme l'explique la comédienne Emmanuelle Laborit. C'est ce que les sourds veulent faire comprendre aux autres, ce qui n'est pas si facile.
Ce mardi 29 septembre, les entendants doivent écouter celles et ceux qui s'expriment autrement que par la voix. La Fédération mondiale des sourds, en effet, présente dans 123 pays, recommande d'organiser durant la dernière semaine de septembre une journée de sensibilisation. Cette année, c'est aujourd'hui... En fait, tou...

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now

Hadopi 2 : retour à la case Conseil constitutionnel

Posted: 29 Sep 2009 04:23 AM PDT

Les députés socialistes ont de nouveau saisi le Conseil constitutionnel d'un recours contre la loi dite Hadopi 2 visant le téléchargement illégal.
Après l'adoption par les députés et les sénateurs du projet de loi Hadopi 2, le tour de piste recommence avec une saisine du Conseil constitutionnel par les députés socialistes. Au cours de la saison précédente de ce feuilleton à épisodes, saisi par les mêmes députés, le même Conseil avait censuré la loi Hadopi et imposé sa réécriture en version 2...

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now

Chikungunya : vers un traitement préventif et curatif

Posted: 29 Sep 2009 02:31 AM PDT

En utilisant des anticorps d'anciens malades immunisés, une équipe française a obtenu une guérison totale chez l'animal.
Des chercheurs de l'Institut Pasteur et de l'Inserm, en partenariat avec le Laboratoire Français du Fractionnement et des Biotechnologies, sont parvenus à traiter et à prévenir, chez l'animal, l'infection due au virus du Chikungunya. Ils ont pour cela dirigé des anticorps contre lui, à partir de plasma obtenu chez des patients guéris et désormais immunisés.
Les scien...

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now

Explosion d'Iphone : l'Iphone retiré du marché européen ?

Posted: 29 Sep 2009 12:18 AM PDT

L'Union européenne privée d'iPhone ? Ce n'est pas un scénario impossible. La commissaire européenne en charge des consommateurs a prévenu Apple que s'il ne fournissait pas de nouveaux éléments sur l'enquête liée aux iPhone explosifs, la Commission européenne pourrait envisager un retrait (au moins temporaire) de l'appareil sur le vieux continent.
La Commission européenne a finalement décidé de hausser le ton contre Apple. Si la firme américaine ne donne pas d'avantage d'explications sur ces...

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now


Les gros titres d'actualité de maliweb.net



 À la Une de l'actualité Mise à jour :  29 Sep 2009, à 10:20 GMT  
Guinée: répression sanglante, des dizaines de manifestants tués 96(29/09/2009) Au moins 87 personnes ont été tuées lundi à Conakry lors de la très violente répression d'une manifestation de l'opposition par les forces de sécurité,...
Match Mali-Soudan du 11 octobre : Stephen Keshi joue son avenir 97(Le Républicain, 29/09/2009) En match comptant pour la cinquième journée du dernier tour des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010, les Aigles du Mali affronteront le 11 octobre prochain à...
Rentrée scolaire 2009-2010 : Salikou tâte le « pouls »!98...
Assassinat du maire de Yognogo : Le procès dans deux semaines99...


100

Forum de Discussion101
(participez au débat)
 
VIDEOS102
  Ajoutez vos vidéos
 
Emploi / Appels d'offres103  
(jobs, CV, biz, immo, annonces)


CAN-Mondial 2010, Mali-Soudan : Djila fait son retour 110 (L'Essor111, 29 Sep 2009) - Exceptés Mohamed Lamine Sissoko, Mamadou Diallo et Soumaïla Coulibaly, tous les cadres de l'équipe figurent sur la liste des joueurs convoqués par le sélectionneur national, Stephen Keshi...

Poussée islamiste au Mali : La rançon de la démagogie 112 (Le 26 Mars113, 29 Sep 2009) - L'Islam, notre religion, est une chose. En est une autre, l'Islam politique ou l'islamisme qui consiste à utiliser en politique les ressources mobilisatrices de la religion et de la culture musulmane dans les enceintes nationales et dans l'arène. ...

De quoi je me mêle : Quelqu'un peut-il mettre de l'ordre dans la pub ? 114 (Le Républicain115, 29 Sep 2009) - «Une pincée de ce produit et votre prostate est guérie. Il n'y a que moi, Yacouba, alias le saint de Samaniana qui peut produire un tel miracle ». Ou encore, « cette ceinture autour de votre bassin, et c'en est fini des grossesses indésirées et des maladies vénériennes »...

« Il faut remplacer le BVG par un bureau de saisine générale » clame Ousmane N'Diaye. 116 (Le Quotidien de Bko117, 29 Sep 2009) - Au cours de la conférence de presse que la Convention pour la Renaissance (CR Faso Gnètaga) a organisé à l'occasion de sa rentrée politique, Ousmane N'diaye s'est prononcé sur certains sujets brulants du...


Mali-Venezuela : le turbo est mis 118 (L'Essor119, 29 Sep 2009) - Mines, agriculture, microfinance, construction de logements sociaux, le champ de la coopération s'élargit et gagne en profondeur. Le Venezuela est prêt à s'investir en Afrique de l'Ouest et plus particulièrement au Mali. Le président Hugo...

Licenciement à la Somapil : 6 décès, 18 divorces et plusieurs familles en détresse 120 (Le Guido121, 29 Sep 2009) - Depuis 2007, 97 travailleurs de la Somapil ont été licenciés par la direction générale. Motif avancé : chute de la commercialisation des piles et prix élevé du zinc sur le marché mondial, une des matières de base entrant dans la fabrication de la pile...

Hippodrome II : Cri de détresse des habitants  122 (Le Guido123, 29 Sep 2009) - Situés à quelques encablures de la capitale, certains quartiers souffrent du manque cruel d'eau, d'impraticabilité des routes ainsi que du manque d'infrastructures locales socio-sanitaires. C'est le cas de l'hippodrome extension communément appelé Hippodrome II....

Les vérités de Kôkè : La démocratie assassinée  124 (Le Guido125, 29 Sep 2009) - Kôrô, tout d'abord, je souhaite à vous et à votre charmante famille, bonne fête d'Aïd-el-fitr. Qu'Allah, le tout-puissant, le miséricordieux exauce nos prières et pardonne nos péchés. Amen !...

Jemeni en faillite : Des lycées contraints à la fermeture  126 (Le Guido127, 29 Sep 2009) - De lourdes menaces pèsent sur les écoles privées signataires de l'accord tripartite Jemeni-Etat-écoles privées. Car, la plupart de ces établissements privés risquent de fermer les portes si, leurs subventions de l'année académique 2009 versées dans le compte Jemeni ne sont pas payées...

Défaite du Stade face à Bayelsa : L'argent des députés est-il la cause ? 128 (Le Guido129, 29 Sep 2009) - A la veille de sa 6è et dernière journée, des phases de poules de la coupe CAF, les responsables et les joueurs du stade malien de Bamako ont été reçus à l'hémicycle de Bagadadji...

Aigles du Mali : L'encadrement technique dos au mur 130 (Le Guido131, 29 Sep 2009) - Le sélectionneur national, Stephen Keshi et son staff sont en cours d'arguments, après les piètres prestations des Aigles du Mali lors des derniers tours des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010. Il y a lieu de s'interroger si le temps ne donne pas raison aux togolais...

L'an 49 de la proclamation de la République : Où va le Mali ? 132 (Le 26 Mars133, 29 Sep 2009) - Le 22 Septembre 1960, pour citer le Premier Président du Mali, son Excellence Modibo Kéïta, les Maliens ont, " dans l'enthousiasme, proclamé " leur " volonté de vivre dignes et libres ". Quarante neuf ans après, les Maliens vivent-ils " dignes et libres " conformément à leur " volonté " du 22 septembre 1960 ...

Le Président Modibo Kéïta : La question culturelle 134 (Le 26 Mars135, 29 Sep 2009) - " La culture d'un peuple est l'expression la plus intrinsèque de sa faculté d'adaptation à son milieu, à sa condition propre, aux réalités philosophiques et sociales qui la conditionnent, dans son être comme dans son devenir...

Lettre à mon oncle Bass, Cher oncle, 136 (Le 26 Mars137, 29 Sep 2009) - Assalamou Aleïkoum ? En tout cas, dans la famille à Fantambougou, nous disons encore une fois (et j'espère pendant très longtemps) Alhamdoulilahi ...

Reforme de la Caisse des retraites du Mali : Le " mal " qu'il faut 138 (Le 26 Mars139, 29 Sep 2009) - La caisse des retraites du Mali traverse de nos jours les pires moments de son existence. Et, sans l'appui financier de l'Etat, elle serait pitoyablement à la "retraite". Créée en 1961, la Caisse des Retraites est un établissement public à caractère administratif dont la mission principale est l'organisation du régime des retraites dans notre pays. ..

Histoire… : … d'un hôte indélicat 140 (Le 26 Mars141, 29 Sep 2009) - S.D. est employé de bureau depuis quelques années à Bamako. Marié depuis bientôt trois ans, S.D. et madame qui n'ont encore pas eu d'enfant se sont arrachés l'estime de leurs voisins à N'Tominkorobougou, car le couple est d'une gentillesse inégalée dans le quartier. ...

Confidentiel AGETIC : S'en fout ? 142 (Le 26 Mars143, 29 Sep 2009) - Avant (et même après) avoir acheté des micro-ordinateurs pour plus de 300 millions de Fcfa, l'Agence des Technologies de l'Information et de la Communication (AGETIC) ne s'est même pas donné la peine de vérifier si les caractéristiques desdites machines étaient conformes à celles des marchés...

Pour la présidence du CESC: Attention, Bittar le fraudeur est là ! 144 (L'indicateur Renouveau145, 29 Sep 2009) - La présidence du Conseil économique social et culturel (CESC) se dispute actuellement entre un certain nombre de protagonistes : Siaka Diakité de l'UNTM, Mohamed Coulibaly de la Confrérie des chasseurs et Jeamille Bittar de la CCIM. ...

A qui appartiennent les morts de Conakry 146 (Le Républicain147, 29 Sep 2009) - Le pire se profilait en Guinée. Il est survenu de la manière la plus macabre, si les sources rapportées par l'AFP sont crédibles. Près d'une soixantaine de manifestants tués simplement pour avoir pris part à une manifestation interdite n'est pas chose...


In mémoriam : Mme Oumou Keita 148 (Le Républicain149, 29 Sep 2009) - PPR, nous la pleurons avec toi et pour nous tous. Le destin frappe toujours. A son heure. Quoique l'on fasse. Même si comme Oumou qui nous a quittée hier, on n'a que 39 ans, cet âge où la vie se savoure à pleines dents. Même si comme Oumou, l'on refuse de céder à la...

 Plus de titres d'actualité150



--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".