lundi 31 août 2009

DECLARATION DE PATRIMOINE DE MOUSSA MARA


DECLARATION DE PATRIMOINE DE MOUSSA MARA

La présente déclaration est un acte volontaire de Monsieur Moussa MARA, Maire de la commune IV du district de Bamako, qui déclare la situation de ses biens et de ses dettes à la date du jeudi 04 juin 2009, date de son entrée en fonction.

Cet acte est une exigence minimale de transparence que Mr MARA se fixe. Il le considère comme un élément qui est de nature à renforcer la confiance entre l’élu et ses électeurs, entre le responsable public et la population. Une confiance indispensable à toute construction collective et toute démarche participative vers le développement et le progrès, notamment à la base.

Ainsi, à la date de sa prise de fonction, le patrimoine de Mr Moussa MARA est présenté comme suit :

Au titre de ses biens :

Numéro
Biens possédés
Valeur
1
Maison bâtie sur deux titres fonciers pour une surface totale de 1000 m2 à Kalabancoro Dougoucoro au bord du fleuve
Terrain hypothéqué en garantie d’un emprunt auprès de la BICIM SA
368 724 525
2
Terrain nu d’une superficie d’un hectare (10 000 m2) à Zorokoro, cercle de Kati (TF 8102)
Terrain hypothéqué en garantie d’un emprunt auprès de la BDM SA
20 000 000
3
Terrain nu à Kati d’une superficie de 300 m2)
Terrain hypothéqué en garantie d’un emprunt souscrit par un membre de la famille auprès de la CAECE
3 000 000
4
Véhicule de type Mercedes ML 280, année 2007
24 000 000
5
4 actions de la BDM SA
400 000
6
200 actions de la SEC DIARRA représentant 20% du capital de cette entreprise
72 000 000
7
Un compte bancaire à la BDM SA
476 191
8
Un compte bancaire à ECOBANK SA
81 219
9
Un compte bancaire à la BICIM SA
- 72 443
10
Un compte bancaire à la BNDA
- 52 861
11
Un compte bancaire à la BHM
- 9 273
12
Un compte bancaire à la Banque atlantique
43 402




VALEUR TOTALE DES BIENS
488 590 760
La valeur des biens immobiliers a été estimée par un expert immobilier. La valeur du véhicule a été estimée en tenant compte de son coût d’achat auquel est appliqué un taux d’amortissement lié à son usage pendant deux ans. Les valeurs des actions sont déterminées en fonction de la valeur estimée des sociétés concernées.

Au titre de ses dettes :

Numéro
Dettes contractées
Solde au 04 juin 2009
1
Emprunt auprès de la BICIM souscrite pour la construction de la Maison de Kalaban KORO
52 824 787
2
Emprunt complémentaire auprès de la BICIM souscrit pour la construction de la Maison de Kalaban KORO
21 043 683
3
Emprunt auprès de la BDM SA souscrit pour l’achat d’un véhicule en 2006 et qui a été revendu en 2009
986 921
4
Emprunt auprès de la BNDA souscrit pour l’achat de la Mercedes ML 280 CDI en 2007
20 101 874




MONTANT TOTAL DES DETTES
94 957 265

La valeur du patrimoine de Moussa MARA peut donc être estimée à Trois cent quatre vingt treize millions six cent trente trois mille quatre cent quatre vingt quinze FCFA (393 633 495 FCFA) à la date de son entrée en fonction comme Maire de la Commune IV du district de Bamako.

Monsieur MARA atteste sur l’honneur de l’exhaustivité de cette déclaration et autorise quiconque à faire des investigations pour corroborer ou infirmer cette affirmation.

Il s’engage à procéder à une déclaration annuelle de son patrimoine tant qu’il exercera une charge officielle.

Fait à Bamako le 24 Août 2009



Moussa MARA
Chevalier de l’ordre national

CONFERENCE DE PRESSE DU MAIRE Moussa MARA DE LA COMMUNE IV SAMEDI 29 AOÜT 2009


DOSSIER DE PRESSE


CONFERENCE DE PRESSE DU MAIRE DE LA COMMUNE IV

SAMEDI 29 AOÜT 2009

La décentralisation est perçue comme la reforme institutionnelle majeure de notre pays depuis l’indépendance ! Elle a pour vocation d’impliquer fortement la population dans les questions touchant son existence à travers des élus choisis par elle et agissant pour son progrès à travers des initiatives locales. Elle a pour objectif de créer dans l’esprit du malien la certitude d’être le maître de son destin à travers ses actions dans les différents domaines de son cadre de vie (éducation, santé, hygiène, culture, sécurité, espaces publiques…). Elle est ainsi mue par cette ambition de faire exercer le pouvoir par le peuple à travers ses élus de proximité. Un pouvoir populaire, un pouvoir responsable, un pouvoir participatif, un pouvoir de progrès !

Malheureusement force est de constater que cette reforme et cet espoir sont loin de se traduire en retombées positives sur l’existence des millions de maliens en droit de s’attendre à cela. Beaucoup de facteurs expliquent cela. Parmi ceux-ci, un plus que les autres, en l’occurrence les rapports entre les gouvernants et les gouvernés ! Dans la plupart des collectivités locales, les gouvernants et les gouvernés sont loin de former ce couple de gagnants que la décentralisation a voulu constituer. Ils sont loin de se faire confiance, ils sont loin de partager leurs idées, leurs programmes, leurs ambitions, leurs soucis. Ils sont loin de partager les responsabilités. Ils sont loin de s’écouter, de travailler ensemble. Ils sont loin de profiter chacun de l’initiative de l’autre. Les uns décident comme ils l’entendent, souvent dans leur seul intérêt. Les autres agissent à leur guise, toujours dans leurs seuls intérêts. Un mur d’incompréhension et de défiance se crée là où devait exister un axe de collaboration et une marche commune vers le progrès et la prospérité.

La nouvelle équipe municipale de la commune IV du district de Bamako est résolue à marcher dans les pas de la décentralisation conformément à son esprit et souhaite emprunter ce chemin avec le soutien de la population. C’est la raison pour laquelle elle fait de la gouvernance la pierre angulaire de son action. Elle se fixe comme objectif de faire en sorte que la population de la commune se réapproprie de sa municipalité et considère ses élus comme ses missionnaires, les personnes par lesquelles elle va se forger un destin constructif. Dans le cadre de cette gouvernance responsable et participative, l’information et la communication sont primordiales. Il est indispensable que les citoyens de la commune soient informés des actions municipales. Le lancement d’un journal communal participe de ce principe. La revitalisation du site de la municipalité également. La participation effective de la population aux sessions du conseil municipal (200 représentants de la société civile communale participeront à chaque session comme cela fut le cas au conseil des 26 et 27 Août 2009) illustre également l’ambition collaborative de l’équipe municipale. La présente conférence de presse, enfin, constitue aussi un exemple de cette nouvelle ère que la municipalité souhaite ouvrir dans cette commune. Il s’agit de donner les informations suffisantes sur les initiatives prises, les actions mises en œuvre, les résultats atteints, les perspectives.



Il s’agit aussi de donner les éclairages utiles sur les contraintes rencontrées et les obstacles à franchir pour qu’ensemble, les élus et les citoyens de la commune IV deviennent ce couple de gagnants indispensable au développement de la localité.

La conférence de presse du samedi 29 août, première du genre, trouve ainsi sa justification. Elle sera suivie de rencontres régulières avec la presse, à un rythme trimestriel ou semestriel selon le rythme d’exécution des chantiers communaux.

Le dossier de presse ainsi conçu contient les éléments d’appréciation utile que la municipalité a jugés utiles de porter à la connaissance des populations de la commune, de la presse publique et privée, nationale et internationale ainsi que de toute personne s’intéressant à la collectivité, aux questions de développement local et national.

Il est organisé en cinq chapitres :


1.Les ambitions de l’équipe municipale.

2.Les réalisations des trois derniers mois.

3.Les chantiers importants d’ici la fin de l’année.

4.Les contraintes à prendre en compte.

5.Quelques éléments complémentaires d’information.


I LES AMBITIONS DE L’EQUIPE MUNICIPALE

11 La Gouvernance

La mairie organisée pour être au service des populations, des élus et des agents municipaux disponibles et mus par cette seule ambition.

La transparence maximale dans la gestion, les achats en respect du principe de concurrence, la publicité dans toutes les initiatives municipales….

La participation des populations à la gestion, leur sollicitation à chaque occasion et une bonne collaboration avec l’ensemble des corps constitués, de la société civile, des leaders religieux, des notabilités, des organisations de jeunes et de femmes, des artisans, des opérateurs économiques…

Une bonne et une saine communication entre la population et la municipalité à travers l’information sur ce qu’est la mairie, sur ce qu’elle fait, sur ses prestations et leurs conditions…

12 La Question Foncière

Redresser les tord causés par une gestion foncière mue par l’appât du gain personnel et facile, ayant entraîné une spéculation foncière effrénée ;

Mener à bien l’opération de réhabilitation du quartier de Kalabambougou dans les meilleures conditions en rectifiant les fraudes et erreurs commises à ce sujet ; faire en sorte que tous les ayants droits obtiennent leur dû et que les réserves foncières éventuellement restantes aillent aux personnes spoliées ; faire intervenir l’Etat pour prendre en charge le reliquat

Sauvegarder le peu de places publiques restantes pour en faire des sanctuaires destinés à accueillir les événements populaires (sport, culture, espace vert…)

Entamer les discussions avec le dernier quartier non réhabilité de la commune pour programmer la réhabilitation accompagnée de l’adressage et de l’électrification dans le cadre du nouveau programme PASE (avant 2013)

13 L’emploi des jeunes

L’aide au stage et à l’emploi des jeunes diplômés avec le concours des employeurs potentiels de la commune.

L’aide à la formation et à la qualification des jeunes déscolarisés ou non scolarisés avec l’aide des artisans.

L’aide au financement des projets de jeunes avec le soutien des institutions de micro finance.

L’accueil des projets et programmes gouvernementaux pour en faire bénéficier les jeunes de la commune.

14 L’assainissement

La gestion de l’urgence : évacuation des ordures, prévention des inondations, divagation des animaux…avec le concours du district, du gouvernorat, de l’Etat, des partenaires et en se basant sur les initiatives propres de la municipalité.

La question de la collecte primaire des déchets solides : l’organisation des groupements chargés de la collecte avec une affectation stricte de zone de collecte, la contractualisation avec chacun d’entre eux éliminant tout chevauchement et tout litige, le soutien à l’équipement progressif de ces acteurs.

La question des dépôts anarchiques et de transit : identifier et éliminer tous les dépôts anarchiques en veillant à leur sauvegarde, identifier et équiper quatre dépôts de transit dans la commune (Lafiabougou - ACI, Hamdallaye, Taliko et Sébénicoro).

La question du dépôt final : identifier, équiper et donner un cadre juridique à un dépôt final dans la commune du mandé

La question du tri des déchets et du recyclage : tri au niveau des ménages, recyclage industriel (plastique, fer….), agro industriel (déchets organiques, poussières), enfouissement du solde. Ce chantier est à mutualiser pour Bamako.

La question de l’évacuation des eaux usées (eaux domestiques, eaux de toilettes) : la construction de caniveaux, le curage participatif des caniveaux, l’installation de réseaux de mini égouts, la construction de latrines.

La question de la pollution : lutte contre la divagation des animaux, lutte contre les activités polluantes (industries, certaines activités agricoles utilisant les pesticides au bord du fleuve, nuisances sonores,…).




15 Le respect des règles

Règles d’ouverture d’établissements : veiller au respect stricte des règlements relatifs à l’ouverture des établissements dans les domaines du commerce, des industries, du tourisme.

Règles d’occupation de la voie publique : préservation de la voie publique, du domaine réservé à la circulation routière, visibilité, respect des règlements relatifs aux kiosques, panneaux publicitaires, …

Règles relatives à la santé : surveillance des formations sanitaires, soutien au CSREF, tenue régulière des conseils de gestion, fonctionnement régulier des ASACO et des CSCOM, respect des conditions d’ouverture et d’exercice des cliniques privées, ….

Règles relatives à l’éducation : collaboration avec les forces vives impliquées dans la gestion de l’école, mise en place des CGS et fonctionnement régulier de ceux ci

Règles relatives aux bonnes mœurs : respect strict des textes en matière de bars, hôtels…


16 L’augmentation des revenus ordinaires de la commune

Revenus fiscaux : la patente (doubler le montant perçu en cinq ans), TDRL (multiplier le taux de recouvrement par deux chaque année (10% en 2010, 20% en 2011 …100% en 2014), taxes spécifiques comme la taxe sur les établissements de nuit, les débits de boissons, les bornes fontaines (doubler les montants perçus en cinq ans)

Revenus économiques : revenus des marchés, revenus des boutiques, location de magasins,….Notre objectif est d’augmenter nos recettes de 20% chaque année par une meilleure maîtrise de la base des contribuables, l’informatisation de ce circuit, une plus grande sécurisation du processus de recette, la délégation de gestion des équipements marchands…

Revenus spéciaux : la zone ACI (conception de mise en place d’un projet qui va permettre de faire de ce quartier une zone de génération de revenus et de solidarité par une plus grande collaboration avec les propriétaires et habitants de cette zone), la reforme de la fiscalité locale (mise en place d’une taxe d’habitation, mise en place d’une taxe foncière, réclamation sur l’impôt foncier, sur la TVA au moins en partie…), les revenus liés au partenariat avec les coopérations techniques et financières…

17 Les questions sociales

Sport : élaboration et mise en place d’une politique sportive dans la commune alliant la popularisation du sport à la promotion des sports d’élite ; équipements sportifs

Education : équipements scolaires, partenariat avec les acteurs de l’école, uniforme scolaire, insertion de programmes de citoyenneté et de promotion de nos valeurs dans les cours d’école fondamentale,

Culture : conception et mise en place d’une politique culturelle alliant la préservation des valeurs à la génération de revenus, l’authenticité et la modernité et soutenir toutes les formes d’expression culturelle

Sécurité : promotion des initiatives de sécurité routière (respect du code de la route, port de casque…), collaboration et soutien aux commissariats de police, intervention pour assurer la collaboration entre la population et les forces de l’ordre.

18 L’amélioration du cadre de vie par des investissements

Pavage de voies : pavage de voies en participation avec la population et des partenaires techniques et financiers. Objectif de 10 Km linéaires de voies de pavé chaque année (environ 100 millions de FCFA chaque année avec 50 millions pris en charge par la Mairie et le solde par les partenaires dont 15% par les populations).

Equipements sportifs : érection du terrain communal en un complexe sportif multifonctionnel (500 millions de FCFA dont 100 millions de FCFA à la charge de la commune), installation d’un mini complexe multifonctionnel (foot ball, basket, hand ball, volley) éclairé à côté du terrain Chaba pour 70 millions de FCFA dont 20 millions à la charge de la mairie, mise en place de plusieurs installations sportives dans les quartiers

Réhabilitation de quartiers : Kalabanbougou à terminer pour courant premier semestre 2009 au bénéfice d’environ 3000 habitants du quartier et de près de 2000 venant d’ailleurs. Lassa à discuter avec les habitants

Couverture globale de la commune en réseau d’électricité dans le cadre du PASE. Couverture globale de la commune en adduction d’eau (combinaison de châteaux d’eau, de bornes fontaines, de mini réseaux et du réseau d’EDM)



II LES REALISATIONS DES TROIS PREMIERS MOIS DU MANDAT


21 La Municipalité et les services municipaux

la réglementation de l’accès physique à la mairie et aux centres d’état civil, la sécurisation des abords du service, l’interdiction des attroupements dans la cour

l’amélioration des conditions de travail dans les centres par des investissements de réhabilitation des bâtiments, l’équipement en matériels et mobiliers de bureaux, l’électrification de certains centres pour une somme d’environ 25 millions de FCFA, l’aménagement de la salle de délibération du conseil municipal pour environ 7 millions de FCFA

l’instruction donnée aux services sur le respect des horaires de travail, l’occupation effective des postes, l’esprit de service public

la fonctionnalisation du site, l’installation de moyens de communication interservices et accès aux réseaux de communication extérieure (Internet), équipements progressifs de tous les services en matériel informatique et de communication (investissement d’environ 10 millions de FCFA pour l’instant)

l’instauration d’un dispositif sommaire d’archivage des courriers arrivés et au départ, au niveau du secrétariat général, des différents adjoints au Maire et des services techniques. Depuis la fin du mois de juin, aucun courrier reçu ou envoyé ne se perd à notre niveau. En fonction du numéro de réception, on peut désormais situer 100% des courriers reçus et indiquer le niveau de traitement de chacun.

22 La participation des populations

Réception par l’équipe municipale de toutes les forces vives de la commune (chefs de quartier, religieux, CAFO, artisans, commerçants, personnes âgées, griots…) et instauration d’un dispositif de concertation trimestrielle avec chacune d’entre elles à leur initiative.





Participation effective de toutes ces forces vives à la première session ordinaire du conseil municipal portant sur la mise en place de commissions de travail, la reconfiguration du budget pour prendre en compte certaines priorités de notre programme et discuter de sujets importants (foncier, opération uniforme scolaire,…)

Opération d’assainissement participative organisée : les populations curent les caniveaux et la mairie évacuent la boue (opération encours et se caractérisant par la mise à disposition de trois camions et de leurs équipages pendant 30 jours pour un coût prévisionnel de 6 millions de FCFA dont 5 millions subventionnés par ORANGE)


23 L’information et la communication

Bouclage du financement du journal d’information communal (environ 14 millions de FCFA par numéro dont 5 millions de FCFA pris en charge par la commune). 20 000 exemplaires à distribuer gratuitement dans la commune pour informer sur la municipalité, les habitants de la commune, leur histoire, la vie de tous les jours, les bonnes initiatives, les associations et personnes à citer en exemple, les actions des autorités municipales…Le premier numéro sortira avant le 15 septembre

Organisation de la première conférence de presse et engagement à en organiser de manière régulière pour informer les populations de notre évolution, de nos réussites, de nos échecs et des raisons de celles-ci

Formalisation des audiences du maire et de ses adjoints (deux jours de la semaine)


24 Les dossiers fonciers

L’identification et la fourniture aux autorités de la première vague des victimes de la spéculation foncière pendant les 20 dernières années en commune IV (7 438 familles) en vue de compensations par la fourniture de parcelles à la lisière ou en dehors du district de Bamako.





Gel et reprise de l’opération de réhabilitation du quartier de Kalabambougou : demande adressée à l’Etat pour le transfert du terrain du village en vue de sa réhabilitation, appel d’offres encours pour recruter un topographe devant élaborer un plan d’application qui sera soumis aux autorités pour approbation. Sur base de ce plan, on poursuivra les opérations de parcellisation en rapport avec le résultat des enquêtes pour fixer définitivement la liste des déguerpis à recaser dans la zone affectée à cet effet, la liste des maintenus sur place, l’identification des cas litigieux à solutionner eu égard au principe de la légitimité, la solution des nombreux problèmes consécutifs aux multiples attributions, aux fausses attributions…

Identification de toutes les espaces vides de la commune (une quarantaine environ), enquête encours pour déterminer leur statut en vue d’entamer des démarches pour les protéger

Gestion des nombreux litiges entre particuliers liés à la spéculation dans toute la commune : solde des anciens lotissements et réhabilitations (jardins potagers de Djicoroni, réhabilitation de Djicoroni, de Sébénicoro et du Bougoudani, les abords du fleuve Niger, la gestion de l’emprise des chemins de fer…). La question foncière est l’objet d’environ 70% des courriers reçus tous les jours à la Mairie (en moyenne 25 courriers sur une quarantaine)


25 L’assainissement

Annulation du recrutement de complaisance d’un coordinateur du cadre de concertation des acteurs de l’assainissement, recrutement d’un coordinateur disposant de compétences avérées à la suite d’un processus collectif de sélection impliquant tous les acteurs du secteur à travers leurs représentants en incluant le partenaire Allemand

Mise en place d’une commission de travail sous l’égide du troisième adjoint qui fera un diagnostic des acteurs du secteur de la collecte primaire des déchets solides afin d’identifier les voies d’amélioration conduisant à des reformes du secteur

Mise en œuvre d’une étude d’identification des dépôts anarchiques de déchets et de proposition d’une stratégie de collecte d’ordures alliant leur ramassage et leur évacuation à travers des dépôts de transit dans les quartiers et de dépôt final en dehors de la commune

Mise en œuvre de mesures contre la divagation des animaux dans toute la ville de Bamako avec l’utilisation de note fourrière provisoire
26 La vie sociale

Interventions de la municipalité pour soutenir des personnes physiques ou des organisations, manifester notre solidarité vers les plus démunis notamment au début du mois de ramadan : distribution de sucre et de céréale (5 millions de FCFA), construction de traversés à Tchétchénie (2 millions de FCFA), hangar pour un lépreux (150 000 FCFA), équipements sportifs (375 000 FCFA), soutien au reboisement (1 million de FCFA), soutien à l’opération d’administration de compléments alimentaires à 100 000 enfants de la commune (1,5 millions de FCFA).

Collaboration avec le service social, soutien à la fonctionnalisation des CDQ, délivrance d’une vingtaine de certificats d’indigence.

Organisation encours de l’opération uniforme scolaire : volonté de rendre uniforme l’habillement des enfants, standardisation des coupes pour renforcer l’unité, partenariat avec tous les acteurs de l’école : coût de la première tranche 50 millions de FCFA ; préfinancement par la Mairie de 25 millions de FCFA à rembourser au fur et à mesure des achats et mise en place d’un dispositif de reconstitution du fond, de nouvelle commande et cela jusqu’à la couverture totale des besoins.

Organisation de la première réunion du conseil de gestion du CSREF ayant regroupé l’ensemble des acteurs des secteurs de la santé et des affaires sociales.

Fermeture d’une vingtaine de bars, hôtels…qui ne respectaient pas la loi pour certains, ne disposaient pas d’autorisation pour d’autres ou présentaient des caractéristiques nuisibles à leur voisinage immédiat (bruits, tumultes, violences…). Cette opération est poursuivie.

Mise sous administration provisoire d’une quinzaine d’écoles dont les CGS ne fonctionnent pas.

Mise à contribution d’un consultant en partenariat avec une université française pour la conception d’une politique culturelle communale. Mission en cours.

Collaboration avec les commissariats de police sous forme d’échanges d’informations et de rencontres mensuelles. Exécution de travaux de remblayage de la devanture du commissariat du 14e arrondissement (150 000 FCFA).

Collaboration avec le tribunal d’instance, réalisation encours d’investissements supporter par la Mairie pour aménager un bureau au sein du tribunal.

III LES CHANTIERS IMPORTANTS D’ICI LA FIN DE L’ANNEE


31 L’ACI 2000

La zone ACI constitue une opportunité pour nous. Nous sommes entrain d’y conduire une activité dont le but est de lier cet endroit aux autres quartiers de la commune à travers un projet intégrateur se caractérisant par la génération et le partage de revenus, l’exécution de projets précis de progrès socio économique, la satisfaction des attentes des habitants de cette zone en matière de cadre de vie….Une équipe a été mise en place sous l’égide d’un conseiller municipal et composé d’une dizaine de membres. Elle est dotée d’un bureau et d’équipements de travail pour mener à bien cette mission d’ici la fin de l’année. Elle a pour rôle :

De situer le cadre de gestion, l’historique et la responsabilité des uns et des autres dans la conception et la gestion de la zone ACI ;
D’identifier les acteurs de la zone ;
De les aborder pour présenter le projet de la municipalité en abordant les différents volets (sécurité, cadre vie, paiement de taxes, solidarité avec les autres quartiers…) ;
De proposer pour chaque volet les objectifs chiffrés, les moyens à dégager, le dispositif de financement et la contribution de chacun ;
De faire valider le dispositif par l’ensemble des acteurs à la suite de concertations et négociations ;
De mettre en place le cadre définitif du projet sur les années à venir à commencer par la première année en l’occurrence 2010.


32 Le foncier

La poursuite de l’opération de réhabilitation de Kalabambougou : nous espérons finaliser la phase de la parcellisation et de l’identification des maintenus et des recasés d’ici la fin de l’année. L’opération devrait être achevée courant premier trimestre 2010, même si la gestion des litiges risque de nous prendre le reste de l’année 2010.

La mise en œuvre des démarches conduisant à protéger toutes les espaces publiques : protection juridique (leur donner un statut) et/ou protection physique pour certaines (clôture, construction ou aménagement d’équipements…).

La mise en œuvre de discussions avec la commune de Mandé pour l’obtention d’espace de recasement pour les nombreuses personnes qui risquent de se retrouver sans parcelle à la suite des opérations en cours.

La mise en œuvre des actions avec la commune III du district pour trouver une solution définitive à la question du flanc de colline de Lassa.

L’identification de la seconde vague de victimes de spéculation à soumettre à la commission de gestion de la crise foncière à Bamako.

La gestion des litiges entre particulier et des cas de procès opposant la Municipalité à des particuliers.


33 L’assainissement

Elaboration du nouveau cadre de collaboration avec les acteurs du secteur comportant, là où c’est nécessaire, un nouveau zonage de leurs interventions, l’élimination de tous les acteurs clandestins.

Identification de la majeure partie des dépôts anarchiques, suppression et surveillance pour la protection et mise en place de dépôts de transit dans chaque quartier ou regroupement de quartier.

Ouverture des négociations avec la commune du Mandé en collaboration avec la commune III du district pour identifier, qualifier juridiquement et aménager un dépôt final.

Ouverture des réflexions pour l’identification de voies et moyens permettant de renforcer de manière significative les moyens d’évacuation des déchets solides vers le dépôt final,(acquisition de camions ou de tracteurs en régie, création de société d’économie mixte…).

Mise en place d’une véritable fourrière communale et intensification de la lutte contre la divagation des animaux.

Préparation des dossiers de réflexions sur la question des déchets liquides pour la prise d’initiatives en la matière pendant l’année 2010.





34 Le cadre de vie

Démarrage des travaux de clôture du cimetière de Sébénicoro pour un budget d’environ 50 millions de FCFA dont 10% à la charge des bénéficiaires.

La réparation de la route Sébénicoro – Kalabanbougou pour 2000 000 FCFA

Construction et équipements de plusieurs kits scolaires (quelques classes) pour une somme d’environ 87 millions de FCFA financée par des partenaires extérieurs à travers l’ANICT.

Inscription dans le budget 2010 du premier chantier de pavage de grande ampleur par le choix porté sur l’une des grandes voies du quartier de Djicoroni PARA (voie de l’école du fleuve, voie de l’usine céramique, voie des 30 mètres…) pour une somme d’environ 100 millions de FCFA.


35 L’emploi des jeunes

Ce chantier est paradoxalement celui qui n’a pas connu de début d’exécution. A ce niveau, à part les courriers adressés à l’ANPE, à l’APEJ et aux ministères de l’emploi et de la jeunesse pour collaborer avec eux (sans succès pour l’instant), rien de significatif n’a été fait. Cela s’explique principalement par l’absence d’interlocuteurs de la mairie. Nous avons du recourir au Conseil National de la Jeunesse pour qu’il veuille bien nous designer une structure provisoire de représentation de la jeunesse afin de conduire avec elle ce projet.

Nous espérons que d’ici la fin de l’année, la municipalité pourra travailler avec cette structure afin d’identifier, pour chaque axe du projet, ce qui est faisable afin d’engager le dispositif pour un démarrage en début d’année 2010.

En ce qui concerne l’axe de l’accueil de 250 jeunes par les artisans en vue de l’apprentissage de métiers, la chambre des métiers doit faire une proposition à la municipalité d’ici mi septembre 2009.

L’axe des stages et des emploies salariés sera pris en compte en partie par le projet ACI 2000.






36 La continuation des reformes entreprises et leur approfondissement

la mise en place d’une charte des usagers contenant l’essentiel des services produits par la municipalité, le processus d’exécution de chacun ainsi que les coûts officiels permettant à chaque citoyen au moment où il entre dans la mairie de savoir ce qu’il doit faire, combien de temps cela prendra et surtout combien cela coûte normalement.

Poursuite de la rationalisation de nos services, équipements informatiques, mise en réseau, début d’informatisation de certains services, des efforts de formation….A terme, nous souhaitons initier le e gouvernement dans notre commune avec l’exécution de certaines prestations sans se déplacer à la mairie.

L’instauration d’un délai de traitement des courriers en fonction des sollicitations des citoyens pour que chaque usager ait une réaction de la mairie (positive ou négative) avant qu’il ne se décide à nous relancer.

Aménagement de la salle du conseil municipal pour accueillir des sessions publiques (investissement d’environ 10 millions de FCFA), cela permettra également d’organiser des espaces d’interpellation démocratique que nous souhaitons organiser une fois chaque année.

Le lancement de l’opération uniforme scolaire à travers une grande campagne de sensibilisation impliquant le Maire et l’ensemble des autorités municipales.

La rationalisation de la gestion des marchés : identification et codification de tous les marchés de la commune, rectification des attributions frauduleuses et inéquitables de places, renouvellement des contrats de toutes les boutiques, délégation de gestion de tous les marchés avec des règles précises en matière d’entretien et d’équipements.

L’informatisation des bases de données des contribuables payant des redevances pour usage de la voie publique, réaffectation des régisseurs et des collecteurs entre les quartiers avec la définition de base minimale de collecte et définition de règles de rémunération des performances accomplies

IV LES CONTRAINTES A PRENDRE EN COMPTE


41 La question des archives et du personnel

L’insuffisance quantitative (une centaine d’agents propres à la mairie) et qualitative (trois cadres) constitue une limitation à la conception et la mise en œuvre des nombreux projets relatifs à notre programme.

La collaboration effective de tous les responsables de service n’est pas évidente en raison du lourd passif accumulé par les uns et les autres. Ayant pu tremper par le passé dans des opérations douteuses, les agents hésitent à collaborer pleinement car anticipant les risques encourus au cas où les errements passés seraient découverts. Il peut s’en suivre de la dissimulation, l’ouverture de fausses pistes…qui constituent autant d’entraves à nos actions. Il nous faut nous employer à les rassurer pour pallier cette difficulté.

Les insuffisances criardes d’archives et l’absence d’états d’esprit de classements parmi les services ont entraîné des retards significatifs dans nos activités de reconstitution du passé : exemple des domaines où les décisions d’attribution de parcelles, les lettres de notification ou encore les permis d’occuper et autres CUH (concession urbaine d’habitation) ne sont pas tous disponibles. Il est ainsi impossible à la mairie de constituer sa propre mémoire par rapport à des activités qu’elle a pourtant initiées elle-même. Ceci constitue également un frein à notre évolution.


42 La contrainte des moyens

Les moyens propres de la commune (environ 600 millions de recettes de fonctionnement) ne l’autorisent pas à entamer des grandes initiatives de développement ou à exécuter des programmes d’investissement significatifs. La plupart des réalisations faites sur notre espace (écoles, routes, caniveaux, collecteurs, autres infrastructures) sont le fait des autorités centrales, ce qui fait que les populations voient peu l’impact de la collectivité

Le dispositif de gestion des recettes fiscales nous échappe car nous n’avons pas de maîtrise de nos contribuables. Le dispositif de gestion des recettes économiques nous échappe aussi car nous « ne voulons pas » maîtriser nos contribuables.

Nous sommes en voie de corriger des insuffisances mais cela nous prendra encore au mois un an


43 Les contraintes de procédures et de temps

Le code des marchés publics dont la vocation est de promouvoir la bonne gouvernance et que nous soutenons dispose de délais qu’il faut respecter et qui retardent la mise en œuvre de projets importants (exemple du topographe à recruter pour faire le plan appliqué de Kalabanbougou)

La mise en œuvre de dossiers importants (opération uniforme scolaire, clôture du cimetière de Sébénicoro, réorientation des opérations de réhabilitation ou mise en œuvre d’opérations de lotissements…) nécessite une discussion préalable du conseil, ce qui peut entraîner des délais supplémentaires dans la mise en œuvre des activités

La consultation de la tutelle, les échanges de courrier avec elle (chaque étape pouvant prendre trois semaines) sont également susceptibles de créer des retards dans l’exécution de notre programme.

Ces entraves juridiques, administratives ou politiques sont nécessaires, nous nous organisons pour les gérer rapidement et accélérez ainsi le rythme de mise en œuvre de notre stratégie de développement communal. Ce sont néanmoins des informations à porter à la connaissance de nos partenaires dont les premiers concernés en l’occurrence les citoyens de la commune



V QUELQUES ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D’INFORMATION

51 Partenariat avec l’AMM

Paiement de la cotisation de l’AMM à hauteur de 2 millions en juillet et de 3 millions en septembre pour éponger les arriérés de la mairie (cotisations non payées depuis 2004)

Participation aux assises et autres initiatives de l’AMM : relecture de ses procédures, conseils donnés pour faire une seule organisation avec la seconde association des collectivité, suggestions à l’AMM pour la mise en œuvre de la reforme fiscale devant conduire à l’instauration d’une taxe d’habitation et d’une taxe foncière qui amélioreront les ressources durables des collectivités notamment celles de la commune IV


52 Partenariat avec des partenaires au Mali et en dehors du pays

District

Assainissement : des curages de caniveaux et de collecteurs pour limiter les inondations pendant la saison des pluies. Ces opérations sont encours

Distribution de matériels médicaux en juillet pour une valeur de 15 millions de FCFA au CSCOM de Sibiribougou

Adduction d’eau de Sibiribougou sur financement de la ville d’Angers, elle est prévue pour démarrer en septembre 2009 par la réalisation d’un forage avec un château d’eau de grand contenu. Nous sommes entrain de négocier le branchement du château d’eau sur le réseau d’électricité d’EDM (environ 30 mètres à réaliser)


Particuliers

Don de médicaments d’un de nos compatriotes pour une valeur de 8 millions de FCFA au centre de référence de la commune


Visite médicale de médecins européens pour des consultations, des soins, de la formation à organiser par l’intermédiaire d’un malien de l’extérieur ; la mairie prendra en charge l’hébergement des volontaires médecins. Les discussions sont en cours

Société d’économie mixte pour le dépôt final des ordures à créer avec des jeunes maliens expatriés à laquelle prendront part les GIE d’assainissement de la commune, la mairie et peut être le district. La société complétera la voirie municipale dans l’acheminement des ordures de nos dépôts de transit vers le dépôt final situé en dehors de la ville. Les négociations sont en cours.

Projet de Dialla KONATE : création d’une société d’économie mixte d’intermédiation pour répondre aux besoins des populations par des projets innovants dans tous les domaines de développement communal (Santé avec un dispositif de consultation et de soins à domicile, économie avec le soutien aux opérateurs économiques innovants à travers la formation ou l’aide au financement, éducation avec des cours à domicile, assainissement avec l’expérimentation de la collecte de gaz domestique pour la cuisine à partir des latrines…). Le projet est en cours de montage.

Projet de fournitures de matériels informatiques et d’informatisation de certaines fonctions de la mairie par une société luxembourgeoise gérée par un malien. Ce projet est destiné à démarrer courant dernier trimestre 2009.


Angers

Plateau sportif avec un terrain de football éclairé, un terrain de basket-ball éclairé, un terrain de Handball éclairé et deux terrains de volley-ball éclairés pour un investissement de près de 70 millions de FCFA. Le terrain annexe au Chaba a été présenté par la commune avec un devis détaillé en vue de la mise en œuvre du projet

Mini égouts à Hamdallaye sur financement d’Angers pour 3 millions de FCFA environ, le projet est encours

Projets d’équipements des groupements d’assainissement de la commune à travers des dotations en camions, bennes…




Institut San HU (ISHU)

Contrat de collaboration pour créer une association de développement communal avec la mise à disposition d’experts à l’occasion de l’exécution du programme communal (cadastre, amélioration des revenus, appui à l’organisation de la mairie…)

Don de matériels informatiques (5 micro-ordinateurs pour une valeur de 2 millions de FCFA)


Commune III du district de Bamako

Création d’une commission mixte de collaboration se réunissant une fois par trimestre

Résolution encours des difficultés foncières au flanc de la colline de Lassa

Réhabilitation, aménagement et mise en valeur du fleuve Niger dans le cadre de jumelage entre le Niger et la Loire

Exploitation commune de la zone frontalière des deux communes et qui n’est pas délimitée de manière incontestable


Des discussions et promesses de collaboration

Nous avons adressé, dans la semaine de notre prise de fonction, une quarantaine de courriers aux administrations publics, départements ministériels, coopérations bilatérales et multilatérales…pour solliciter leur partenariat dans la mise en œuvre de notre programme. Nous avons rencontré certains d’entre eux, d’autres ont prévu de nous contacter à la rentrée. Les perspectives de collaboration dans ces domaines sont intéressantes.


Quelques perspectives de jumelage au Mali

Discussions en cours avec les communes urbaines de Sikasso et de Ségou et les communes rurales de Samogosoni (région de Sikasso, cercle de Sikasso) et Sokoura (Région de Mopti et cercle de mopti) pour l’exécution de projets communs et/ou un jumelage avec la commune IV du district de Bamako.

Lettre de Sésamath

Lettre de Sésamath du 31/08/2009

Bonne semaine à tous !
----------------------------------------
Lettre de Sésamath
http://www.sesamath.net
----------------------------------------
Bonjour à tous,

` Les mathématiques ensemble `, telle est la devise de Sésaprof, et nous faisons le maximum pour essayer de la mettre en application.
En cette rentrée, pas mal de nouveautés dans Sésaprof :

- Un espace a été ouvert pour discuter de la question des `dys` (dyspraxie, dyscalculie...). Dans l'onglet `communautés` puis `Enseignements spécifiques` ou directement : http://sesaprof.sesamath.net/wiki-specificite/pmwiki.php?n=DYS.Conseils
Si vous avez une expérience avec des élèves atteints de tels troubles de l'apprentissage, n'hésitez pas à la partager !

- Un autre espace a été ouvert concernant le dépôt sur Sésaprof de documents pédagogiques. Dans l'onglet `communautés` puis `dépôt de documents`
http://sesaprof.sesamath.net/wiki-documents/pmwiki.php?n=Start.Accueil
Si vous avez construit une ensemble de documents (cours, DS...) pour un niveau donné et que vous voulez en faire profiter à d'autres collègues, c'est l'endroit indiqué ! Et si plusieurs d'entre vous partagent même un peu, alors cela fera beaucoup de matériaux et d'idées potentielles pour l'ensemble de la communauté Sésaprof.

- D'autres communautés sont ouvertes : TNI, Rallyes et jeux concours... Et pourquoi pas de nouvelles à venir ?

- Concernant les manuels Sésamath et cahiers Mathenpoche en 6e, un très gros effort a été fait (et se poursuit actuellement) sur les corrections et les compléments.
Vous trouverez le livre du professeur du manuel et les corrigés des manuels et cahiers (terminés en ce qui concerne les cahiers, un grand merci en particulier à Serge Brebion pour son énorme contribution à ce travail) dans l'onglet `documents réservés` puis `niveau6e` ou directement à l'adresse :
http://sesaprof.sesamath.net/zone-prof/4documents_sixieme.php
En ce qui concerne les cahiers Mathenpoche 6e, un diaporama des corrections sera prochainement construit (sur le même modèle que le diaporama des énoncés : http://manuel.sesamath.net/index.php?page=diaporama_c6e) et mis à disposition sur Sésaprof : idéal pour ceux qui disposent d'un videoprojecteur, d'un TNI ou d'une salle info !

Sésaprof est notre espace à tous. A nous de le faire vivre. En particulier, n'hésitez pas à utiliser le forum (onglet `contacter/discuter` puis `forum enseignants`) pour poser des questions, faire part de vos expériences...
Et si vous avez des idées pour enrichir l'espace Sésaprof, nous sommes preneurs ! Pour tout contact, écrire à Christophe Rindel (christophe.rindel@sesamath.net).


Du 26 au 28 Aout, s'est tenue l'AG annuelle de Sésamath :
http://www.sesamath.net/blog/index.php/2009/08/30/assemblee-generale-de-sesamath
Nous tenons à remercier très chaudement l'IREM de Lille qui a mis à la disposition de Sésamath ses locaux et qui l'a aidé à préparer cette AG.

Bonne rentrée à tous !

Bien à vous,
Jean-Philippe Vanroyen
président de Sésamath



L'équipe de Sésamath vous souhaite un bon surf et une bonne semaine.
--
Projets soutenus par Sésamath
http://www.sesamath.net
http://www.amicollege.com
http://www.dmaths.org
http://www.ebeps.net
http://sesabac.sesamath.net
http://www.instrumenpoche.net
http://www.les-mathematiques.net
http://www.mathematice.net
http://www.mathenpoche.net
http://www.mathsdiscut.net
http://www.sesabac.net
http://www.sesaprof.net
http://www.tracenpoche.net
--
Sites hébergés
http://www.mathadoc.com
http://www.tableauvirtuel.com
http://www.mathsenligne.com

--
Vous recevez ce message car vous vous êtes abonné à la lettre de Sésamath volontairement.
Si vous ne désirez plus la recevoir, merci de nous le faire savoir ou connectez vous sur le portail http://www.sesamath.net
Pour changer de mot de passe, mettre à jour votre email :
http://www.sesamath.net/index.php?page=connexion

Cordialement
L'équipe de Sésamath

Les gros titres de maliweb.net.


À la Une de l’actualité Mise à jour : 31 Aoû 2009, à 09:40 GMT
Espagne / LIGA 2009-2010 : Un contingent ambitieux (31/08/2009) Si les plus grandes stars ont rejoint l’Espagne, le contingent africain a perdu une de ses têtes d’affiche avec le départ de Samuel Eto’o vers l’Italie. Il reste toutefois d’un haut niveau avec...

Code des personnes et de la famille : L’Imam Dicko appelle au calme « jusqu’à nouvel ordre » (Le Républicain, 31/08/2009) En intervenant à la télévision nationale, le vendredi soir, le président du Haut Conseil islamique, l’Imam Mahmoud Dicko a laissé entrevoir...
Texte du nouveau code des personnes et de la famille...


Forum de Discussion
(participez au débat)


VIDEOS
Ajoutez vos vidéos


Emploi / Appels d'offres
(jobs, CV, biz, immo, annonces)

* Dépêches
* Lundi
* Mardi
* Mercredi
* Jeudi
* Vendredi

Continent africain : L’enfer ou le paradis (Le Républicain, 31 Aoû 2009) - L’indépendance douloureusement acquise, la nécessité de l’unité qui suppose généralement la création d’institutions communes s’imposait pour barrer la route à toute déstabilisation impérialiste. Notre histoire dans les domaines de la politique, santé, agriculture et...

Secret de femme : Tout hôte n’est pas le bienvenu (Le Républicain, 31 Aoû 2009) - Qu’un parent à votre conjoint séjourne chez vous, n’a rien d’étrange ou de dérageant, c’est l’occasion de consolider les liens. Seulement il arrive que certains proches se servent de ces liens pour troubler la quiétude de la...

Suite au renvoi par ATT du code de la famille pour une seconde lecture à l’Assemblée : Le Haut Conseil Islamique renonce à sa fatwa contre les autorités (L'Indépendant, 31 Aoû 2009) - Suite à l’adoption, le 3 août dernier, par l’Assemblée nationale, du Code des personnes et de la famille, le Haut Conseil Islamique avait lancé une véritable fatwa contre les députés et le président de la République...

Après la tempête...le spectacle dans la ruche (L'Indépendant, 31 Aoû 2009) - Pour bien des responsables politiques, l'adage selon lequel «qui veut aller loin ménage sa monture» est parole d'évangile. Ainsi, bien souvent animés par l'ambition de diriger, leur volonté grouille de gérer les affaires de l'Etat. C'est ainsi que l'honorable Lancéni Balla Kéita n'a pu refouler son...

Moussa Mara face à la presse : Pour une gouvernance responsable et participative (Le Pouce, 31 Aoû 2009) - Dans le souci de suivre les pas de la décentralisation conformément a son projet et souhaite emprunter ce chemin avec le soutien de la population, la nouvelle équipe municipale de la commune IV dirigée par Moussa Mara a organisé le samedi 29 Août 2009...

Après le renvoi du code en seconde lecture devant les députés : Vivement la République Islamique du Mali ? (22 Septembre, 31 Aoû 2009) - Après la reculade du Président de la République dans la désormais célèbre affaire du Code des personnes et de la famille, on peut sans risque de se tromper affirmer que le Haut Conseil Islamique, dirigé par l'imam...

Renvoi du Code de la famille en seconde lecture à l'Assemblée nationale : ATT : le faux arbitrage (Aurore, 31 Aoû 2009) - Le nouveau Code des Personnes et de la Famille n’a finalement pu résister au grand tollé que son adoption a soulevé. En vue d’harmoniser et fédérer les positions autour d’un texte plus consensuel, une seconde lecture parlementaire a été jugée opportune...

Le temps donne raison à Maître Mountaga Tall (22 Septembre, 31 Aoû 2009) - ".. Quoi qu'il advienne, nous n'avons aucune intention de jeter le bébé avec l'eau du bain. Le Code, nous l'avons dit, constitue une véritable avancée dans de nombreux domaines. Je ne les refuserai pas. Nous le voterons parce que nous savons qu'à l'usage, et dans de délais plus brefs qu'on ne l'imagine...

Seconde relecture du Code de la famille : Quand ATT donne raison à l’histoire (Aurore, 31 Aoû 2009) - Le chef de l’Etat Amadou Toumani Touré a choisi l’option la plus courageuse et la plus sage qui s’offrait à lui en renvoyant le code de la famille pour une seconde lecture. Mieux que de nombreux profanes doublés d’incultes...

Editorial : Apaisement (Le Républicain, 31 Aoû 2009) - Un président qui demande la réouverture des débats, un Haut Conseil Islamique qui enterre la hache de guerre et se félicite de la décision présidentielle, le week-end a été de bon conseil et c’est bien. La crise du code peut donc être derrière nous si nous le...

Code des personnes et de la famille, Al Qaïda, cherté du sucre… : La fuite en avant (Le Républicain, 31 Aoû 2009) - A peine sorti des difficultés liées aux libérations d’otages par les groupes salafistes, le pouvoir s’est confronté à la vague des manifestations contre le nouveau code des personnes et de la famille. Dans un message, le président de la République avait replacé les...

Plaidoyer pour l’allègement des contrôles de marchandises ( 31 Aoû 2009) - [APS] Des responsables de l’administration publique et du secteur privé sénégalais ont plaidé, samedi à Dakar, pour un allègement des opérations de contrôle de marchandises sur la route...

Auto Gare de Sogoniko : L’inadmissible ! (Le Quotidien de Bko, 31 Aoû 2009) - En attendant la rénovation de leur gare ainsi que leur réinstallation sur un site provisoire, les transporteurs vivent un véritable calvaire de nos jours en raison de la présence inopinée des vidéothèques obsolètes qui sont en réalité de véritables cavernes...

IOTA - Les ophtalmologues exhibent leur « couronne »! (Le Quotidien de Bko, 31 Aoû 2009) - La 8ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Institut d’Ophtalmologique Tropical de l’Afrique (IOTA) s’est tenue le jeudi 27 août 2009, dans la salle de conférence de la dite structure sous la présidence du Dr Antoine...

Centre Mabilé : Les enseignants réclament huit mois d’arriérés de salaires (Le Quotidien de Bko, 31 Aoû 2009) - Le collectif des enseignants du centre Mabilé a tenu le samedi 29 Août dernier une réunion d’information par rapport à l’état d’avancement des négociations enclenchées avec leur Direction au sujet de leur situation salariale et des décisions à...

Le message du président Barack Obama à l'occasion du ramadan : M. Obama adresse ses vœux aux musulmans du monde entier (Le Quotidien de Bko, 31 Aoû 2009) - Au nom du peuple des États-Unis - y compris les communautés musulmanes des cinquante États de l'Union - j'adresse mes meilleurs vœux aux musulmans d'Amérique et...

Zone industrielle de Bamako : Un taximan vole le porte-monnaie d’une sexagénaire (22 Septembre, 31 Aoû 2009) - Siriki Dao a toujours profité de sa profession de chauffeur de taxi pour voler ses clients. Il a finalement été rattrapé par l'Epervier du Mandé, après le vol d'un porte-monnaie appartenant à une vieille dame...

Sécurité sanitaire des aliments à Bamako : Qui est en charge de l’hygiène? (22 Septembre, 31 Aoû 2009) - Le Mali bouge, certes, mais évolue-t-il dans le bon sens? Qui dit développement dit santé. Sans le minimum d'hygiène, peut-on parler d'évolution? Sans exagérer, on peut affirmer que Bamako mérite d'être classée parmi les dernières villes en matière d'hygiène...

ATT renvoie le code des personnes et de la famille en seconde lecture : Des Bamakois se prononcent... (22 Septembre, 31 Aoû 2009) - C'est correct, je suis d'accord, le président ATT a bien joué son rôle. C'est lui le chef de l'Etat, donc pour un problème qui met les citoyens dos à dos, c'est à lui de prendre la bonne décision et de faire ce qu’il y a lieu de faire. C'est sage de sa part et c'est bien réfléchi...

APEJ - les jeunes diplômés au diapason des NTIC ! (Le Quotidien de Bko, 31 Aoû 2009) - Cinquante jeunes diplômés sans emploi viennent de bénéficier d’une formation sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Initiée par l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ), cette formation...

Plus de titres d'actualité

Aurore (31 Aoû 09) Plus
Renvoi du Code de la famille en seconde lecture à l'Assemblée nationale : ATT : le faux arbitrage
Seconde relecture du Code de la famille : Quand ATT donne raison à l’histoire
Adieux à Mandé Sidibé : Le Mali et l’Afrique perdent un fils de devoir
Gouvernance : Le Maire Moussa Mara met les autres élus au défit de déclarer leurs biens
Sport : Un jeune prodige du Djoliba A.C dénommé… Oussouby Dimba Kanté

22 Septembre (31 Aoû 09) Plus
Après le renvoi du code en seconde lecture devant les députés : Vivement la République Islamique du Mali ?
Le temps donne raison à Maître Mountaga Tall
Zone industrielle de Bamako : Un taximan vole le porte-monnaie d’une sexagénaire
Sécurité sanitaire des aliments à Bamako : Qui est en charge de l’hygiène?
ATT renvoie le code des personnes et de la famille en seconde lecture : Des Bamakois se prononcent...

Le Pouce (31 Aoû 09) Plus
Moussa Mara face à la presse : Pour une gouvernance responsable et participative
Obsèques de Mandé Sidibé : Un cadre de rapprochement de plusieurs sensibilités.
Opération solidarité Ramadan : Pour atténuer les rigueurs du mois de carême.
Supervision de la campagne agricole 2009-2010 à Gao : L’amélioration du régime hydrique souhaité par les techniciens
Finales coupe du Mali de basket-ball : L’AS Police et l’AS Réal enlèvent les trophées

L'Indépendant (31 Aoû 09) Plus
Suite au renvoi par ATT du code de la famille pour une seconde lecture à l’Assemblée : Le Haut Conseil Islamique renonce à sa fatwa contre ...
Après la tempête...le spectacle dans la ruche
ATT face aux questions brûlantes de la nation : L'indifférence des partis de la mouvance présidentielle .
Le Maire de la Commune IV, Moussa Mara, samedi face à la presse : " La gestion foncière a été catastrophique dans notre commune "
Western Union : Nouveau cas litigieux autour du retrait d’un million de FCFA dans une agence de Badalabougou

Le Quotidien de Bko (31 Aoû 09) Plus
Auto Gare de Sogoniko : L’inadmissible !
IOTA - Les ophtalmologues exhibent leur « couronne »!
Centre Mabilé : Les enseignants réclament huit mois d’arriérés de salaires
Le message du président Barack Obama à l'occasion du ramadan : M. Obama adresse ses vœux aux musulmans du monde entier
APEJ - les jeunes diplômés au diapason des NTIC !

Le Républicain (31 Aoû 09) Plus
Continent africain : L’enfer ou le paradis
Secret de femme : Tout hôte n’est pas le bienvenu
Editorial : Apaisement
Code des personnes et de la famille, Al Qaïda, cherté du sucre… : La fuite en avant
Cheick Oumar Sacko, président du SYNACODEM : «Les détaillants et les commerçants marchent désormais main dans la main»

Le Républicain (25 Aoû 09) Plus
Finale de la 49è édition de la Coupe du Mali de football : Les grands enseignements à tirer
ATT s’adresse à la communauté musulmane : «Très vives et chaleureuses félicitations»
Guinée : La poudrière sautera-t-elle ?
De quoi je me mêle ? / Takiou demande : où sont les soutiens d’ATT ?
Le regard de Destin - Carême : Le Mali est-il un pays producteur du sucre ?

L'Essor (25 Aoû 09) Plus
Goundam : Des morts suspectes
Opération Ramadan : La fondation partage accroit le nombre de sites couverts
Compteurs prépayés : Electricité a la carte
Législative partielle de Kati : 5 Candidats sur la ligne de départ
Le groupe Parena-Sadi et le rapport Daba Diawara : La réflexion vers une nouvelle république

Delta Tribune (25 Aoû 09) Plus
Politique : Quand-est-ce-que l’Afrique cessera de briller par sa médiocrité ?
Courrier des initiés : Lettre à Boubou
Editorial Attentat à la Famille!
Un nouveau lycée technique public dans 120 jours
Archives de grand père

L'Indépendant (25 Aoû 09) Plus
Rejet du nouveau code par les courants islamistes : Le CNID rompt le silence des partis politiques
Coup d’arrêt sur la construction de l’hôpital de Mopti : Sous la pression de l’UE ATT résilie le contrat des Chinois
Un lecteur nous écrit : « Non à la République des mécréants et des libertins »
Journée d’information des membres du Recotrade : S’informer pour mieux informer sur le code des personnes
ATT veut calmer le jeu

Le Ségovien (25 Aoû 09) Plus
Le VEGAL et l’AGETIER : 800 millions à rembourser
49 éditions de la coupe du mali de football : les 7 finales manquées de Ségou
Ségou ntènè - séjour d’Att à Ségou : le président de l’assemblée régionale orphelin

Le 26 Mars (25 Aoû 09) Plus
Du mariage en République du Mali : Que dit le nouveau code ?
Compteurs à prépaiement : ISAGO : EDM-SA avance
Agence d’Exécution des Travaux d’Infrastructures et d’Equipements Ruraux (AGETIER) : Ça doit changer
Lettre à mon oncle Bass - Cher oncle,
Koulikoro : La gestion concertée des forêts

Canard Déchainé (26 Aoû 09) Plus
Où sont passés les « Souteneurs » d’A.T.T ?
Une fatwa contre le pouvoir
Modibo Sangaré, leader de l’UNPR
PMU -Mali : des Parieurs, Pas Rieurs
Un parachutage à risque

L'Essor (26 Aoû 09) Plus
Nouveau code des personnes et de la famille : Série de concertations à Koulouba
Port de Nouakchott : De nombreux atouts
Basket-ball, play off : Le Djoliba renouvelle son bail
Déficit de pluies à Ansongo : Les pâturages menacés
Ramadan : Sucre amer

Le Républicain (26 Aoû 09) Plus
Reconnaissance à Salif Kéita : Un stade français portera son nom
Cherté en période de Carême : Faut-il croire à la bonne foi des Bakoré et Modibo ?
Le regard de Destin - Logements sociaux : Quand la copine d’un ministre à reçu trois
Vote du code des personnes et de la famille : Après le niet des musulmans, il faut craindre la récupération politique
Nouveau Code de la famille : Vers le renvoi en seconde lecture

Liberté (26 Aoû 09) Plus
Code de la famille : Les articles sataniques
Télécommunication : Même avec les Marocains, la Sotelma déshonore
Meeting de protestation du Haut Conseil Islamique : La LIMAMA boycotte et maudit
Guerre ouverte au gouvernorat de Ségou : Qui de Yaya Dolo, Abdoulaye Tessougué et d’Hamidou Traoré succédera à Abou Sow ?

L'Indépendant (26 Aoû 09) Plus
Code des personnes et de la famille : ATT dispose jusqu’à ce soir à minuit pour promulguer le texte
Autour du code des personnes et de la famille : ATT en concertations hier avec les présidents des institutions, les députés et les chefs...
Nouveau code : ATT dos au mur
À propos de notre article intitulé «La construction de l’hôpital de Mopti stoppée : sous la pression de l’UE, ATT résilie le contrat des Chi...
L’ex-Premier ministre Mandé Sidibé n’est plus : Un technocrate doublé d’un patriote et d’un panafricaniste convaincu

Le Républicain (27 Aoû 09) Plus
Editorial : De la mesure, Cheick Modibo Diarra !
L’Ambassadeur du Canada à propos du Bureau du VEGAL : «C’est un exemple, un modèle pour toute l’Afrique francophone»
Echos de nos facultés et grandes écoles - ENI : Manques criards d’équipements scientifiques
Le dernier Kennedy ne sera plus là pour Obama
Produits de première nécessité : Le ministre s’explique sans convaincre

22 Septembre (27 Aoû 09) Plus
Plaques d’immatriculation de véhicules : La BT de Bamako démantèle un vaste réseau de faussaires
Stephen Keshi à propos du Match Bénin-Mali : "La victoire, rien que la victoire!"
Mandé Sidibé est décédé : Un grand commis de l’Etat s’en est allé
Code des personnes et de la famille: ATT sacrifie les députés
L’ambassadrice du canada rend visite au BVG : Bientôt un Vérificateur canadien à Bamako

L'Indépendant (27 Aoû 09) Plus
Législative partielle de Kati : La liste définitive des candidatures proclamée hier par la Cour constitutionnelle.
Visite de travail de l'ambassadrice du Canada au BVG : La Vérificatrice générale du Canada sera à Bamako en septembre prochain
Stephen Keshi a dévoilé hier la liste des Aigles du Mali/ Le retour de Soumaïla Coulibaly Djilla et Momo toujours forfaits

L'Essor (27 Aoû 09) Plus
Intervention du chef de l’Etat sur le Code des personnes et de la famille : Le texte est renvoyé à une deuxième lecture
Nos expatriés : Ténéma N'Diaye, déjà trois buts
Fait divers : Fratricide
Campagne agricole : Regain d'optimisme à Kayes
CAN-Mondial, Bénin-Mali : Le compte à rebours

Nouvel Horizon (28 Aoû 09) Plus
L'Adema et les présidentielles de 2012 : Le code compromet la candidature de Dioncounda Traoré
Le sucre à 450/F le kg : Une fourbérie ou une volonté commerciale affichée ?
Fin de vacances gouvernementales : Le premier conseil des ministres tenu hier sur fond de crises
Alliance France-Mali : Les enfants parrainés se portent bien
Eliminatoires Can/Mondial 2010 : Quelle équipe malienne contre le Bénin le 6 septembre prochain à Cotonou ?

Inter De Bamako (28 Aoû 09) Plus
Expropriation foncière à N'Tabacoro : Mme Gakou Salamata Fofana au cœur d'un scandale
Focus : Dioncounda et IBK en congé à Paris : un éventuel rapprochement des deux partis politiques ADEMA- RPM pointe à l’horizon
Le regard : Le feu couve sous la cendre
Mois de solidarité : SOS Badougou
C’était : Le 26 mai 1990 parait la Déclaration de Dakar en faveur du multipartisme.

L'Indépendant (28 Aoû 09) Plus
Me Mountaga tall à propos du code des personnes et de la famille «Nos amendements acceptés en commission avaient été ensuite rejetés»
L’ex-ministre et secrétaire politique du RPM Nancouma Kéïta se prononce : «Le nouveau Code des Personnes et de la Famille manque d’intellig...
L’Assemblée nationale après le renvoi du code : Le sentiment mitigé des députés
C’est arrivé début août à Niamakoro : Un bébé de 3 mois volé au cours d’une cérémonie de mariage

L'indicateur Renouveau (28 Aoû 09) Plus
Rentrée gouvernementale : ATT passe ses nerfs sur Sina Damba et Fatoumata Guindo…
Revers judicaire pour l’ADEMA et le MPR à Kayes : La Cour Suprême dissout le Conseil communal et le Conseil de cercle
Relecture du Code des personnes : ATT contraint de jouer la carte de la stabilité
Projet « Niger-Loire : Gouvernance et Culture » : En attendant l’Inventaire général du patrimoine culturel
Vers la seconde lecture du CPF : ATT reprend la main

Le Pouce (28 Aoû 09) Plus
Code des personnes et de la famille : « Il y a une incompatibilité entre des visions laïque et religieuse de notre société ».
Relecture du Code des peronens et de la famille : Pour la paix et la stabilité du Mali
Paysage politique en commune VI : Bientôt une cérémonie pour l’adhésion à l’Adema des militants de JIGISEME
Stade malien de Bamako - Haras El Hodoud, ce samedi : Les Blancs à l’épreuve de la campagne Africaine
Perspectives de création d'une Chambre des mines

Nouvelle République (28 Aoû 09) Plus
Finale de la Coupe du Mali : Les Ségoviens attendaient ATT…
Interview presque imaginaire: Dioncounda Traoré, président de l’Assemblée nationale « Le code de la famille, c’est le PDES en marche »
Editorial Le sucre
Code des personnes et de la famille : La mise en garde des associations musulmanes
Nouveau code des personnes et de la famille : Un texte consensuel et rassembleur de toutes les couches de la société malienne

Le Républicain (28 Aoû 09) Plus
Chronique du Vendredi : Verdict présidentiel
Code des Personnes et de la Famille : Me Mountaga Tall : «Nous avons été victimes d’une paresse intellectuelle»
Commercialisation du sucre : Les commerçants dénoncent le monopole de fait
Gabon : J-1, 23 candidats, mais un seul président !
Message du président ATT : Un discours ambigu

L'Essor (28 Aoû 09) Plus
Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 27 août 2009
Cabines téléphoniques : Espèce en voie de disparition
Coupe CAF : Stade Malien, tourner la page
Fiançailles : Le mariage n'est pas toujours au bout
Code des personnes et de la famille : Le CNID réitère un point de vue constant

VIDEO: JTV ORTM


JTV du 28 Août
LA TÉLÉ EN DIRECT !

MALI – RADIO FM LIVE !
Radio Chaine 2
Radio JEKAFO
Radio PATRIOTE

L'image du jour 31 Aoû
Vivement la République islamique du Mali ?
VIDEO: Obama au Ghana
Obama appelle les Africains à prendre en main leur destinée

VIDEO : Les éléphants en danger au Mali
Interview avec ATT
BARO 2009 - VIDEO Echanges avec le Président ATT en langue bambara (8 juin)

VIDEO Interview du Président ATT au Sommet des Non-Alignés (15-16 juillet 2009)
Coutumes et traditions
« La tradition mandingue se tarit à la source »
Pensée du Jour 31 Août
« L’imbécile n’en finit pas de prêter à la crapule. » (Le Républicain)
Charte de Kurukan Fuga
Première déclaration...
...des Droits de l'Homme

La blague du jour de Top-Blagues.com.

La blague du jour de Top-Blagues.com.
La blague jour :
Une blague à l'envers.

Commencez à rire...
.
.
.
.
Elle était bonne hein ?

L'image du jour :
Saute mouton
Saute mouton
A force de s'ennuyer, les chiens de berger jouent a saute mouton.

A demain pour la nouvelle blague du jour...
Nombre d'abonnés : 1033

Les gros titres de France 24


*
LÉGISLATIVES JAPONAISES : Large victoire de l'opposition, selon les médias locaux

Le Parti démocrate du Japon enlèverait 306 des 480 sièges que compte l'Assemblée, selon les dernières estimations de la télévision NHK. Pour son chef, Yukio Hatoyama, le "principal défi sera de faire de cette victoire celle du peuple".
*
PRÉSIDENTIELLE GABONAISE : Les trois favoris revendiquent la victoire

Alors que la commission électorale n'a encore communiqué aucun résultat, Ali Ben Bongo, Pierre Mamboundou et André Mba Obame revendiquent la victoire, au lendemain d'un scrutin marqué par une très forte participation.
*
ÉTATS-UNIS : Décès de deux pompiers au nord de Los Angeles

Deux pompiers sont décédés, dimanche, au nord de Los Angeles, dans la chute de leur véhicule qui a quitté la route pour une raison inconnue. Ils combattaient l'incendie qui ravage la forêt nationale d'Angeles depuis mercredi.
*
COLOMBIE : Le président Uribe a contracté la grippe A (H1N1)

La présidence colombienne fait savoir qu'Alvaro Uribe, le chef de État colombien, est atteint par le virus de la grippe A (H1N1). Son état évolue de manière "favorable", précise toutefois le communiqué.
*
DIPLOMATIE : La visite du dalaï-lama à Taïwan tend les relations entre Pékin et Taipei

Alors que le dalaï-lama poursuit sa visite des zones taïwanaises dévastées par le typhon Morakot, au début du mois d'août, Pékin prévient que sa venue va "nécessairement avoir une influence négative" sur ses relations avec Taipei.
*
*
Economie
*
FRANCE : Bercy veut redistribuer la taxe carbone aux ménages

La ministre de l'Économie, Christine Lagarde, a assuré, dans un entretien au quotidien Le Monde, que la recette de la taxe carbone - dont l'instauration est annoncée pour 2010 - sera reversée "intégralement" aux ménages.
*
FRANCE : Bercy épingle 3 000 Français ayant des comptes en Suisse

Une partie des 3 000 comptes bancaires, qui représentent un montant de trois milliards d'euros, "correspond très probablement à de l'évasion fiscale", explique le ministre du Budget, Eric Woerth, dans un entretien au Journal du Dimanche.
*
FINANCE : La Chine à la rescousse du nouveau quartier d'affaires de Londres

Avec le Qatar, la Chine, à travers le fonds souverain chinois CIC, vient en aide au propriétaire de Canary Warf, le nouveau quartier d'affaires de Londres, en lui apportant 900 millions d'euros.
*
ISLANDE : Les dépôts étrangers de la banque Icesave seront remboursés

Le Parlement islandais a voté une loi qui ouvre la voie au remboursement de plus de 300 000 épargnants néerlandais et britanniques qui avaient déposés 3,8 milliards d'euros à la banque Icesave, tombée en faillite lors de la crise financière.
*
*
Sports
*
FOOTBALL - LIGUE 1 : Bordeaux résiste à l'OM et reste en tête

Marseille a mis fin à la série de 14 victoires consécutives en Ligue 1 des Bordelais au terme d'une rencontre intense et riche en émotions, à laquelle il n'aura manqué que des buts. Bordeaux reste en tête du classement, devant le PSG et Lyon.
*
JUDO : Teddy Rinner conserve son titre mondial des plus de 100 kg

Le Français Teddy Riner est parvenu à conserver son titre mondial dans la catégorie des plus de 100 kg en battant, à Rotterdam, le Cubain Oscar Bryson. L'Ouzbek Abdullo Tangriev et le Lituanien Marius Paskevicius remportent le bronze.
*
*
Culture
*
MICHAEL JACSKON : Les fans du roi de la pop célèbrent son 51e anniversaire

Samedi, la planète pop a célébré le 51e anniversaire de la naissance de Michael Jackson. Les soirées d'hommage ont enchanté des dizaines de milliers de fans de New York à Mexico, en passant par Paris et Londres.
*
*
Sciences
*
ESPACE : La navette Discovery en route pour la Station spatiale internationale

Pour la 33e fois depuis 1981, une équipe d'astronautes s'est envolée pour la Station spatiale internationale (ISS) et effectuera une mission de 13 jours - mission qui a été repoussée à plusieurs reprises.
*

Les dernières actualités de Futura-Sciences


Futura-Sciences : les actualités du jour
Link to Les dernières actualités de Futura-Sciences

En vidéo : un poisson-robot tout en souplesse

Posted: 30 Aug 2009 07:06 AM PDT
Ils ressemblent à des petits mérous, ils nagent en ondulant le corps mais ils sont en plastique et ne s'alimentent que d'électricité. Les robots sous-marins mis au point au MIT inaugurent sans doute une nouvelle famille de robots souples, inspirés de leurs homologues vivants, et capables de se glisser là où les robots sous-marins classiques ne peuvent s'aventurer.
En 1994 naissait au MIT (Massachusetts Institute of Technology) une nouvelle espèce de poisson, baptisée Robotuna. Constitué d'un...

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now

Au bureau, on surfe pour soi les deux tiers du temps

Posted: 30 Aug 2009 03:07 AM PDT
Avec 67%, le taux français d'utilisation à des fins personnelles de l'Internet depuis le lieu de travail... est considéré comme un bon chiffre, selon une étude récente.
Malgré une légère baisse par rapport à 2008, le surf personnel représente 67% de l'utilisation d'Internet au bureau, selon une étude menée au premier semestre par Olfeo, société française spécialisée dans le filtrage informatique. Les Français au travail passent en moyenne près d'une heure par jour sur des sites de divertisse...

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now

dimanche 30 août 2009

Les gros titres d'actualité de maliweb.net


À la Une de l’actualité Mise à jour : 29 Aoû 2009, à 04:38 GMT



Coupe CAF : Stade Malien - Haras el Hoddoud (Egypte) (30/08/2009) Les Blancs rencontrent à Bamako la formation égyptienne de Haras el Hoddoud pour le compte de la quatrième journée des matches de poule. Le match en direct !


Real Madrid: Mahamadou Diarra a enfin "oublié" sa blessure (28/08/2009) Le milieu de terrain malien du Real Madrid Mahamadou Diarra, qui a recommencé à jouer le 24 août après près de 9 mois d'arrêt pour une grave blessure au genou droit,...

Texte du nouveau code des personnes et de la famille...










Forum de Discussion

(participez au débat)
VIDEOS

Ajoutez vos vidéos
Emploi / Appels d'offres

(jobs, CV, biz, immo, annonces)



Dépêches Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi



Pour la presse africaine, le scrutin gabonais est joué d'avance ( 29 Aoû 2009) - La mort d'Omar Bongo Ondimba, en juin, avait ouvert un certain nombre de scénarios pour sa succession. Le "Baobab", doyen des dirigeants africains, n'avait pas désigné de successeur et dix-neuf candidats, dont plusieurs issus du...




Mokobé Traoré, rappeur franco-malien à Bamako : «Il est temps que les sponsors fassent confiance aux organisateurs de spectacles» (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Après le big show livré au Byblos Night Club lors de la clôture de la soirée ‘’Taille basse’’ de ces vacances, le rappeur franco-malien Mokobé Traoré nous a accordé une interview,...




Mohamed Touré, journaliste-réalisateur : « A cœur vaillant … » (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - La grande famille des journalistes chargés de communication s’élargit chaque jour que Dieu fait. Mohamed Abdoulaye Touré, journaliste réalisateur, reporter présentateur à l’ORTM allonge la liste...

Les potins de Kassim Traoré : Le Ramadan (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Il consiste à lutter contre les désirs intérieurs humains, s’abstenir de toute nourriture, boisson, cigarettes, des rapports sexuels du lever au coucher du soleil. Ce n’est donc pas une question de comportement extérieur. C’est plutôt un engagement privé vis-à-vis de Dieu...

Affaires des Halles de Bamako -BHM-SICG-ACI: Les cabrioles comptables des « alchimistes » de la BHM (Le Sphinx, 29 Aoû 2009) - Dans de nos précédentes livraisons, nous relations les litiges qui opposent le Groupe SICG à deux structures étatiques, l'ACI et la BHM –SA. Ces conflits sont, en fait, le fruit d’intérêts personnels et le montage éhonté de certains fonctionnaires desdites institutions. ...

USA: les immigrés pris en étau dans le débat sur la réforme de la santé ( 29 Aoû 2009) - Les immigrés se retrouvent à leur corps défendant pris dans le débat sur la réforme de la couverture maladie aux Etats-Unis, la droite accusant l'administration du président Barack Obama de vouloir soigner gratuitement les sans-papiers...

Le pouvoir derrière le peuple (Le Sphinx, 29 Aoû 2009) - Ceux-là qui avaient l’intention manifeste de faire de la récupération politique des dichotomies engendrées par l’adoption du nouveau code doivent revoir leur agenda. La Guerre de Troie n’aura pas lieu...

Salif Kéïta en studio à Paris pour deux nouveaux albums (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Le Domingo de la musique malienne est entré en studio à Paris, pour l’enregistrement de deux nouveaux albums qu’il compte mettre sur le marché d’ici à la fin de l’année. Après le succès de l’album M’Bemba, avec des titres comme «Moriba», «Guelen», «Deri»....




Fatoumata Keïta dite Touty de mini -star : «Je dois mon bonheur à Case Sanga» (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Elle est sortante de l’école Sup Management. Une maîtrise en commerce international et Marketing de communication. C’est après ses études qu’elle s’est essayée aux émissions de téléréalité avec la...

Concert Ghetto Kafr : Un pari gagné par Ballody (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Une longue queue, les fans en grand nombre, des bousculades. C’est le constat que nous avons pu faire devant le palais de la culture. De nombreuses personnes étaient à la porte, ticket en main pour certaines, négociations pour d’autres. ...




Mohamed Dia, fondateur de la marque M. Dia : Le créateur franco-malien de vêtements de sport et des tenues de ville attendu à Bamako (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Mohamed Dia est un créateur franco-malien de vêtements de sport et des tenues de ville (sportswear et streetwear), fondateur de la marque M. Dia...




Assan Kida et Rokia Diarra: Une animation en duo incompatible (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Une illustre inconnue, du grand public malien et une artiste qui mélange les pédales, voilà à quoi ressemble l’animation de l’émission Mini Star. Rokia Diarra est une illustre inconnue du grand public malien, elle vient pour la première...

Mini star : Oumou Sangaré sera face à Nahawa Doumbia (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Après le milieu sonrhaï, le tour était au pays Bobo. Le Tendoro (pas de danse Bobo) venu de San et environnants, a été la chorégraphie d’ouverture du cinquième prime de l’émission Mini Star. Sous la houlette du grand chorégraphe et maître danseur Sékou Keïta...

Oumou Sangaré, Maraine de Sata Samaké : «La musique c’est ma vie, je ne peux pas m’en passer» (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Oumou Sangaré était venue pour deux semaines de repos. De repos, il n’en fut rien, vu ses activités. Elle le réconnait d’ailleurs : «ce n’est pas facile de gérer. C’est dur, et fatigant. Avec les business je n’ai plus de repos. Je suis venue coïncider avec l’arrivée des voitures, donc il me fallait faire. Il y a l’hôtel aussi que je ne dois pas oublier du tout». ...

Génération mal vivre à Bamako : Les nouveaux tombeaux ouverts de la circulation (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Du pain, les autorités de Bamako en ont suffisamment sur la planche, en cette période de grandes vacances scolaires. Les jeunes font tout pour se distraire, dans les rues, les espaces de loisirs dans les salles de spectacles, les maisons closes...

Festival international de la Tresse Africaine «Koudan» : Les trois candidates du Mali sont connues depuis hier (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Les trois candidates qui doivent représenter le Mali à la finale du festival international de la tresse, prévue le 7 novembre prochain à Abidjan, sont connues depuis hier, jeudi 27 août. Il s’agit de Mme Soumano Aïchata Penda Sidibé (première) Mme Doumbia Assétou Koné (deuxième) et Ahou Chantal (troisième...

Le cœur et les années : 7) Les bourgeons de l'espoir (Bamako Hebdo, 29 Aoû 2009) - Du monde, il y en avait sur le terrain de sport et de tous les âges, avec le visage rayonnant de joies. Enfants, jeunes, vieux et vieilles. Et de toutes les catégories sociales : paysans, éleveurs, ouvriers, artisans, pêcheurs, fonctionnaires. Des badauds aussi...

Le Mali en deuil : Un grand économiste doublé d’un homme intègre s’en est allé (Le Sphinx, 29 Aoû 2009) - L’ex-Premier ministre, Mandé Sidibé a été rappelé par Allah Le Seigneur Tout Puissant, mardi dernier des suites d’une crise cardiaque à l’âge de 69 ans. Il avait été admis depuis une semaine à l’Hôpital Américain de Neuilly à Paris, à la suite d’une attaque cardiovasculaire....

Can/Mondial 2010, 4è journée : Bénin-Mali : 23 Aigles retenus par Keshi pour Bénin-Mali (Le Sphinx, 29 Aoû 2009) - Les rencontres de la 4e journée des éliminatoires combinées CAN-MONDIAL 2010 se disputeront le week-end du 5, et 6 août prochain. A une dizaine de jours de ces différentes explications comptant pour la 4e journée des éliminatoires combinées coupe d’Afrique des nations...

Championnat national de basket-ball play off : Le Djoliba et le Real sur le toi du basket-ball malien (Le Sphinx, 29 Aoû 2009) - L’AS Real et le Djoliba AC de Bamako sont sacrés champions du Mali pour le compte de la saison 2008-2009. Les deux formations ont été respectivement couronnées dans les catégories masculines et féminines à l’issue des compétitions de la phase Play-off du championnat national de basket-ball. ...

Plus de titres d'actualité

Le Challenger (24 Aoû 09) Plus

Tandja n'inspire pas Touré : Soumaïla Cissé…président en 2012

Entre Nous : Attention à la dérive

Faut pas fâcher : De la douceur à la chaleur

Grande manifestions à Sikasso : Les musulmans disent NON au code de la famille

Débat : Ma patrie d'abord


L'Essor (24 Aoû 09) Plus

Fait divers : Alerte aux cyber-truands

Finale de la coupe du Mali : Le Djoliba termine en beauté

Cousinage à plaisanterie : Une exception toute malienne

Election du meilleur sportif de l’année : Rendez-vous en Novembre

Université de Ségou : Les filières et les programmes définis


Le Républicain (24 Aoû 09) Plus

Arrêt sur image - Cortège de mariage : Une Toyota renversée

Secret de femme : «Le respect de son entourage, est un respect de soi»

Front social en ébullition : Des grèves en cascade !

Le fleuve Niger gardien des éléments du patrimoine culturel

Pèse à essieu : La mise en application correcte exigée par les transporteurs


Aurore (24 Aoû 09) Plus

Les députés, persona non grata dans les mosquées : Le Haut conseil Islamique durcit le ton: «Aux Législateurs leur code, à nous la Charia»

Vives protestations contre le nouveau code des personnes et de la famille : De l’ultimatum à la mise en garde

Prenant langue avec les organisations islamiques … : L’Adéma se dit ouvert à une modification du Code

La part du Divin et la partition du Diable

Commune IV du district de Bamako : La Cabale du Maire Moussa Mara contre les établissements touristiques


Le Pouce (24 Aoû 09) Plus

Evasions fiscales : Une pratique qui a la vie dure au Mali

Meeting du Haut Conseil Islamique du Mali : « Les Députés ont trahi l’immense majorité du peuple malien »

Le nouveau code des personnes et de la famille : Pourquoi la passion après son adoption ?

Finale de la 49è édition de la coupe du Mali : Le Djoliba AC enlève son 19eme trophée.

Election d’un nouveau coordinateur Codem pour Kati : Le coordinateur sortant Dr Balla se dérobe


22 Septembre (24 Aoû 09) Plus

Il croyait que l’on pouvait «multiplier» les billets : Le commerçant crédule se fait délester de 8 millions

Nouveau Code des personnes et de la famille : Où sont donc passés les soutiens d’ATT?

Le Directeur Eric Peiffer face à la presse : «Transrail n’est pas en faillite mais en règlement préventif»

Nouveau Code des personnes et de la famille : «Toutes les sensibilités, y compris religieuses, ont participé à son élaboration»

Monsieur le Président, le Code a-t-il été promulgué ou non?


L'Indépendant (24 Aoû 09) Plus

Grand meeting du Haut Conseil Islamique au stade du 26 mars : La dissolution pure et simple de l'Assemblée nationale réclamée, une mise en ...

Rapport Daba Diawara : Le PARENA et le parti SADI opposés au renforcement des pouvoirs de l'exécutif

Finale de la 49ème édition de la coupe du Mali à Ségou : Le Djoliba AC enlève le trophée et réalise son 2ème doublé de suite

Meeting des associations islamiques de Kati au tour du nouveau code de la famille : Sévère mise en garde à ATT, les députés accusés de trahison

Quand l’UNPR marche seule contre le code



Le Républicain (25 Aoû 09) Plus

Finale de la 49è édition de la Coupe du Mali de football : Les grands enseignements à tirer

ATT s’adresse à la communauté musulmane : «Très vives et chaleureuses félicitations»

Guinée : La poudrière sautera-t-elle ?

De quoi je me mêle ? / Takiou demande : où sont les soutiens d’ATT ?

Le regard de Destin - Carême : Le Mali est-il un pays producteur du sucre ?


L'Essor (25 Aoû 09) Plus

Goundam : Des morts suspectes

Opération Ramadan : La fondation partage accroit le nombre de sites couverts

Compteurs prépayés : Electricité a la carte

Législative partielle de Kati : 5 Candidats sur la ligne de départ

Le groupe Parena-Sadi et le rapport Daba Diawara : La réflexion vers une nouvelle république


Delta Tribune (25 Aoû 09) Plus

Politique : Quand-est-ce-que l’Afrique cessera de briller par sa médiocrité ?

Courrier des initiés : Lettre à Boubou

Editorial Attentat à la Famille!

Un nouveau lycée technique public dans 120 jours

Archives de grand père


L'Indépendant (25 Aoû 09) Plus

Rejet du nouveau code par les courants islamistes : Le CNID rompt le silence des partis politiques

Coup d’arrêt sur la construction de l’hôpital de Mopti : Sous la pression de l’UE ATT résilie le contrat des Chinois

Un lecteur nous écrit : « Non à la République des mécréants et des libertins »

Journée d’information des membres du Recotrade : S’informer pour mieux informer sur le code des personnes

ATT veut calmer le jeu


Le Ségovien (25 Aoû 09) Plus

Le VEGAL et l’AGETIER : 800 millions à rembourser

49 éditions de la coupe du mali de football : les 7 finales manquées de Ségou

Ségou ntènè - séjour d’Att à Ségou : le président de l’assemblée régionale orphelin


Le 26 Mars (25 Aoû 09) Plus

Du mariage en République du Mali : Que dit le nouveau code ?

Compteurs à prépaiement : ISAGO : EDM-SA avance

Agence d’Exécution des Travaux d’Infrastructures et d’Equipements Ruraux (AGETIER) : Ça doit changer

Lettre à mon oncle Bass - Cher oncle,

Koulikoro : La gestion concertée des forêts



Canard Déchainé (26 Aoû 09) Plus

Où sont passés les « Souteneurs » d’A.T.T ?

Une fatwa contre le pouvoir

Modibo Sangaré, leader de l’UNPR

PMU -Mali : des Parieurs, Pas Rieurs

Un parachutage à risque


L'Essor (26 Aoû 09) Plus

Nouveau code des personnes et de la famille : Série de concertations à Koulouba

Port de Nouakchott : De nombreux atouts

Basket-ball, play off : Le Djoliba renouvelle son bail

Déficit de pluies à Ansongo : Les pâturages menacés

Ramadan : Sucre amer


Le Républicain (26 Aoû 09) Plus

Reconnaissance à Salif Kéita : Un stade français portera son nom

Cherté en période de Carême : Faut-il croire à la bonne foi des Bakoré et Modibo ?

Le regard de Destin - Logements sociaux : Quand la copine d’un ministre à reçu trois

Vote du code des personnes et de la famille : Après le niet des musulmans, il faut craindre la récupération politique

Nouveau Code de la famille : Vers le renvoi en seconde lecture


Liberté (26 Aoû 09) Plus

Code de la famille : Les articles sataniques

Télécommunication : Même avec les Marocains, la Sotelma déshonore

Meeting de protestation du Haut Conseil Islamique : La LIMAMA boycotte et maudit

Guerre ouverte au gouvernorat de Ségou : Qui de Yaya Dolo, Abdoulaye Tessougué et d’Hamidou Traoré succédera à Abou Sow ?


L'Indépendant (26 Aoû 09) Plus

Code des personnes et de la famille : ATT dispose jusqu’à ce soir à minuit pour promulguer le texte

Autour du code des personnes et de la famille : ATT en concertations hier avec les présidents des institutions, les députés et les chefs...

Nouveau code : ATT dos au mur

À propos de notre article intitulé «La construction de l’hôpital de Mopti stoppée : sous la pression de l’UE, ATT résilie le contrat des Chi...

L’ex-Premier ministre Mandé Sidibé n’est plus : Un technocrate doublé d’un patriote et d’un panafricaniste convaincu



Le Républicain (27 Aoû 09) Plus

Editorial : De la mesure, Cheick Modibo Diarra !

L’Ambassadeur du Canada à propos du Bureau du VEGAL : «C’est un exemple, un modèle pour toute l’Afrique francophone»

Echos de nos facultés et grandes écoles - ENI : Manques criards d’équipements scientifiques

Le dernier Kennedy ne sera plus là pour Obama

Produits de première nécessité : Le ministre s’explique sans convaincre


22 Septembre (27 Aoû 09) Plus

Plaques d’immatriculation de véhicules : La BT de Bamako démantèle un vaste réseau de faussaires

Stephen Keshi à propos du Match Bénin-Mali : "La victoire, rien que la victoire!"

Mandé Sidibé est décédé : Un grand commis de l’Etat s’en est allé

Code des personnes et de la famille: ATT sacrifie les députés

L’ambassadrice du canada rend visite au BVG : Bientôt un Vérificateur canadien à Bamako


L'Indépendant (27 Aoû 09) Plus

Législative partielle de Kati : La liste définitive des candidatures proclamée hier par la Cour constitutionnelle.

Visite de travail de l'ambassadrice du Canada au BVG : La Vérificatrice générale du Canada sera à Bamako en septembre prochain

Stephen Keshi a dévoilé hier la liste des Aigles du Mali/ Le retour de Soumaïla Coulibaly Djilla et Momo toujours forfaits


L'Essor (27 Aoû 09) Plus

Intervention du chef de l’Etat sur le Code des personnes et de la famille : Le texte est renvoyé à une deuxième lecture

Nos expatriés : Ténéma N'Diaye, déjà trois buts

Fait divers : Fratricide

Campagne agricole : Regain d'optimisme à Kayes

CAN-Mondial, Bénin-Mali : Le compte à rebours



Nouvel Horizon (28 Aoû 09) Plus

L'Adema et les présidentielles de 2012 : Le code compromet la candidature de Dioncounda Traoré

Le sucre à 450/F le kg : Une fourbérie ou une volonté commerciale affichée ?

Fin de vacances gouvernementales : Le premier conseil des ministres tenu hier sur fond de crises

Alliance France-Mali : Les enfants parrainés se portent bien

Eliminatoires Can/Mondial 2010 : Quelle équipe malienne contre le Bénin le 6 septembre prochain à Cotonou ?


Inter De Bamako (28 Aoû 09) Plus

Expropriation foncière à N'Tabacoro : Mme Gakou Salamata Fofana au cœur d'un scandale

Focus : Dioncounda et IBK en congé à Paris : un éventuel rapprochement des deux partis politiques ADEMA- RPM pointe à l’horizon

Le regard : Le feu couve sous la cendre

Mois de solidarité : SOS Badougou

C’était : Le 26 mai 1990 parait la Déclaration de Dakar en faveur du multipartisme.


L'Indépendant (28 Aoû 09) Plus

Me Mountaga tall à propos du code des personnes et de la famille «Nos amendements acceptés en commission avaient été ensuite rejetés»

L’ex-ministre et secrétaire politique du RPM Nancouma Kéïta se prononce : «Le nouveau Code des Personnes et de la Famille manque d’intellig...

L’Assemblée nationale après le renvoi du code : Le sentiment mitigé des députés

C’est arrivé début août à Niamakoro : Un bébé de 3 mois volé au cours d’une cérémonie de mariage


L'indicateur Renouveau (28 Aoû 09) Plus

Rentrée gouvernementale : ATT passe ses nerfs sur Sina Damba et Fatoumata Guindo…

Revers judicaire pour l’ADEMA et le MPR à Kayes : La Cour Suprême dissout le Conseil communal et le Conseil de cercle

Relecture du Code des personnes : ATT contraint de jouer la carte de la stabilité

Projet « Niger-Loire : Gouvernance et Culture » : En attendant l’Inventaire général du patrimoine culturel

Vers la seconde lecture du CPF : ATT reprend la main


Le Pouce (28 Aoû 09) Plus

Code des personnes et de la famille : « Il y a une incompatibilité entre des visions laïque et religieuse de notre société ».

Relecture du Code des peronens et de la famille : Pour la paix et la stabilité du Mali

Paysage politique en commune VI : Bientôt une cérémonie pour l’adhésion à l’Adema des militants de JIGISEME

Stade malien de Bamako - Haras El Hodoud, ce samedi : Les Blancs à l’épreuve de la campagne Africaine

Perspectives de création d'une Chambre des mines


Nouvelle République (28 Aoû 09) Plus

Finale de la Coupe du Mali : Les Ségoviens attendaient ATT…

Interview presque imaginaire: Dioncounda Traoré, président de l’Assemblée nationale « Le code de la famille, c’est le PDES en marche »

Editorial Le sucre

Code des personnes et de la famille : La mise en garde des associations musulmanes

Nouveau code des personnes et de la famille : Un texte consensuel et rassembleur de toutes les couches de la société malienne


Le Républicain (28 Aoû 09) Plus

Chronique du Vendredi : Verdict présidentiel

Commercialisation du sucre : Les commerçants dénoncent le monopole de fait

Gabon : J-1, 23 candidats, mais un seul président !

Message du président ATT : Un discours ambigu

Opinion - Code des Personnes et de la Famille : Les vérités de Nancoman Kéita


L'Essor (28 Aoû 09) Plus

Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 27 août 2009

Cabines téléphoniques : Espèce en voie de disparition

Coupe CAF : Stade Malien, tourner la page

Fiançailles : Le mariage n'est pas toujours au bout

Code des personnes et de la famille : Le CNID réitère un point de vue constant



VIDEO: JTV ORTM


JTV du 28 Août

LA TÉLÉ EN DIRECT !



MALI – RADIO FM LIVE !
Radio Chaine 2
Radio JEKAFO
Radio PATRIOTE






L'image du jour 27 Aoû


ATT, ses alliés et les islamistes : Foire d'empoigne autour du Code



VIDEO: Obama au Ghana


Obama appelle les Africains à prendre en main leur destinée


VIDEO : Les éléphants en danger au Mali



Interview avec ATT


BARO 2009 - VIDEO Echanges avec le Président ATT en langue bambara (8 juin)



VIDEO Interview du Président ATT au Sommet des Non-Alignés (15-16 juillet 2009)




Coutumes et traditions


« La tradition mandingue se tarit à la source »



Pensée du Jour 27 Août

« La petite outre en peau servira de paie pour son propre tannage. » (Le Républicain)



Charte de Kurukan Fuga

Première déclaration...

...des Droits de l'Homme